Festival universitaire de musique de l’ENCG Kénitra : Une troisième édition pour aiguiser l’art de l’écoute

Festival universitaire de musique de l’ENCG Kénitra : Une troisième édition  pour aiguiser l’art de  l’écoute

Le festival universitaire de musique (FUM), initié, sous l’égide du ministère de la culture, de la jeunesse et des sports, par le club Musi’k relevant de l’Université Ibn Tofail à Kénitra, est de retour.

Cet événement, qui se tiendra du 18 au 21 juin le temps d’une troisième édition, est, selon Ilyas Farid, président du club et chef du projet du FUM ENCG Kénitra, «une occasion précieuse». Elle l’est parce qu’elle se veut, comme il l’indique, de «célébrer la musique dans tous ses styles et créer un grand moment de partage et de convivialité afin de rester à l’écoute du jeune artiste marocain et lui permettre d’avoir un refuge quand le stress de la vie quotidienne est étouffant». Aussi, cette manifestation phare de l’ENCG Kénitra, qui se tiendra cette année sous le thème «Diversité culturelle», est destinée, selon ses dires, à garantir la continuité et la pérennité du succès du festival durant les deux dernières éditions. En ouverture, une cérémonie de lancement de cette manifestation sera organisée, le vendredi 18 juin 2021, à l’Université Ibn Tofaïl devant une audience composée de célèbres artistes et influenceurs, d’enseignants, d’étudiants, et d’administratifs appartenant à l’ensemble des établissements relevant de l’Université.

Cette première séance sera animée par d’éminents artistes qui vont également débattre autour de la thématique. Le samedi 19 juin, des ateliers, des master class ainsi qu’une compétition artistique suivront. «Venues des quatre coins du Maroc, les équipes musicales des plus prestigieuses universités marocaines s’affrontent sur scène pour remporter le grand prix du vainqueur en présence d’un jury qualifié lors d’un week-end entièrement musical, rythmé de workshops et d’ateliers», détaille le club. A propos du thème, cette même structure indique que cette édition du festival universitaire de musique, qui regroupe des équipes autour de la même passion, venant de divers coins du Maroc, de différentes cultures et nationalités, est «la preuve vivante que la diversité culturelle rejoint la musique pour créer un art exceptionnel».

«Sous le thème de la diversité culturelle, nous prônons les valeurs de la tolérance, du partage, de l’amour et de la cohésion. Le festival, tel que nous le concevons cette année, ne considère pas simplement la musique comme un instrument de divertissement mais un outil d’intelligibilité de cultures, qui fait de l’art de l’écoute une attitude de connaissance qui s’étend bien au-delà de la musique. Nous portons un message de respect mutuel, où les influences et les métissages sont à l’origine de rencontres et de créations exceptionnelles», enchaîne le club.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *