CinemaCulture

FIFM 2022 : 14 films en lice pour l’Etoile d’or

Explorant plusieurs genres cinématographiques, du fantastique au film noir, en passant par le film d’époque, le drame social, le thriller ou le mélodrame, les films en lice pour l’Etoile d’or abordent des sujets qui font écho aux préoccupations des jeunes générations à travers le monde.

 

Après avoir annoncé les membres de son jury, la 19ème édition du Festival international du film de Marrakech, prévue du 11 au 19 novembre 2022, dévoile son programme. Selon les organisateurs, «le FIFM présentera une large sélection des cinémas du monde avec 76 films en provenance de 33 pays dont le Maroc répartis en plusieurs sections: la compétition officielle, les séances de gala, les séances spéciales, le 11ème Continent, le Panorama du cinéma marocain, les séances Jeune Public, les projections à Jamaâ El Fna et les films programmés dans le cadre des hommages».
Selon la même source, la compétition officielle présentera des premiers et seconds longs métrages afin de révéler et promouvoir les nouveaux talents du cinéma mondial. Parmi les 14 films sélectionnés, 10 sont des premiers longs métrages et 6 sont signés par des réalisatrices.
«C’est une sélection éclectique en provenance de 14 pays différents dont 2 d’Amérique latine (Brésil et Mexique), 3 européens (France, Portugal et Suisse), 4 issus de la région MEA et de sa diaspora (Maroc, Suède/Somalie, Syrie, Tunisie), ainsi que l’Australie, le Canada, l’Iran, l’Indonésie et la Turquie», expliquent les organisateurs.
Explorant plusieurs genres cinématographiques, du fantastique au film noir, en passant par le film d’époque, le drame social, le thriller ou le mélodrame, les films en lice pour l’Etoile d’or, notent les organisateurs, abordent des sujets qui font écho aux préoccupations des jeunes générations à travers le monde : la construction identitaire et la nécessité d’avoir des modèles, la place des femmes dans nos sociétés contemporaines, mais aussi les questions de transmission qu’il s’agisse de tradition, d’héritage politique ou tout simplement d’amour.
En ouverture de cette 19ème édition, les festivaliers pourront découvrir Guillermo del Toro’s Pinocchio, la nouvelle merveille du cinéaste primé aux Oscars Guillermo del Toro, co-réalisée avec Mark Gustafson. Ce film d’animation musicale en stop motion réinvente les aventures de la célèbre marionnette de bois qui rêvait de devenir un vrai petit garçon.
Dans le détail de la programmation, les séances de gala présenteront les avant-premières de films internationaux de cinéastes respectés comme James Gray (Armageddon Time), Neil Jordan (Marlowe), Tarik Saleh (Boy From Heaven) ou Paul Schrader (Master Gardener).
Seront également présentés des films qui ont créé l’événement sur la scène internationale comme la comédie dramatique palestinienne Mediterranean Fever, le passionnant thriller La Syndicaliste interprété par Isabelle Huppert ; ainsi que le film britanno-égyptien The Swimmers, qui met en scène l’histoire vraie de deux sœurs nageuses qui ont fui la Syrie pour participer aux Jeux olympiques de 2016.
Pour sa part, la section Séances spéciales présentera 15 films contemporains issus notamment d’Islande, d’Inde ou de Corée du Sud, signés par des cinéastes salués par la critique ou par les plus grands festivals internationaux dont notamment Alice Diop, Joanna Hogg, Marie Kreutzer, Jafar Panahi, ainsi que Fatih Akin et Philippe Faucon, qui ont tous deux tourné leurs films au Maroc.
En ce qui concerne la section 11ème Continent, elle présentera des films audacieux et novateurs qui bousculent les représentations cinématographiques. Cette programmation composée de 12 fictions, documentaires et films d’archives ouvre un dialogue entre le cinéma contemporain mondial (Paraguay, Brésil, Liban, Espagne, Rwanda…) et deux œuvres classiques montrées en copie restaurée, qui ont été à l’avant-garde des cinémas arabes et africains.
Le Panorama du cinéma marocain proposera, quant à lui, une sélection de 5 fictions et documentaires récents issus de la production nationale et s’ouvrira avec la dernière fiction du cinéaste Faouzi Bensaïdi, Jours d’été, projetée en première mondiale. Le cinéma marocain sera fortement présent lors de cette édition avec un total de 15 films dans les différentes sections du festival.
Afin de sensibiliser les spectateurs de demain, la programmation Jeune Public offrira par ailleurs à des scolaires de découvrir le cinéma à travers 9 séances dédiées. La place Jamaâ El Fna fera vivre le festival au cœur de la ville de Marrakech à travers une programmation de films populaires présentés par des personnalités dont Anurag Kashyap qui présentera son dernier film Almost Love en première mondiale. Enfin, certains films de personnalités internationales et marocaines, auxquelles le festival rendra hommage, seront projetés au Palais des congrès, au cinéma Colisée et à Jamaâ El Fna complétant ainsi cette sélection riche de 76 films.

Articles similaires

ActualitéCultureUneVidéos

Musée Yves Saint Laurent: Vernissage des deux expositions « Serpent, Art aborigène d’Australie » et « Uli Gassmann »

Le vernissage des deux expositions d’art « Serpent, Art aborigène d’Australie » illustrant l’art...

Culture

L’œuvre nationaliste de Tarik Charrat pour les victimes du séisme

Tout artiste a sa manière de se montrer solidaire avec les victimes...

Culture

La troupe «Thifsouine» présente «Ichawchawen»

Après le succès de sa pièce de théâtre «Cha Ta Ra», la...

Culture

De la rentrée universitaire après le séisme

«Athakafia» consacre son émission «Linikach» (Pour débat) à la rentrée universitaire marquée...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux