«Fl’âme Art Gallery» lance «Solid’Art»

«Fl’âme Art Gallery» lance «Solid’Art»

Une vente en ligne dont les recettes seront reversées au Fonds anti Covid-19

La galerie itinérante «Fl’âme Art Gallery» s’est alliée à d’autres créateurs pour lancer une vente en ligne d’œuvres d’art, dont les recettes seront reversées au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus. Organisée sous le thème «Solid’Art», l’initiative met à contribution une quinzaine d’artistes sollicités par la galerie, dont ceux participant à son exposition collective «Sédiments de voyage», en cours au niveau de l’aéroport de Marrakech en partenariat avec l’ONDA.

«A travers cette exposition virtuelle, 20 œuvres seront partagées avec le grand public à travers le portail internet de la galerie et un catalogue numérique. Ces œuvres seront offertes aux personnes qui effectueront une donation directe au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus, dans le cadre de cet événement», expliquent à ce sujet Kaoutar et Simohamed Sebti, les fondateurs de la galerie. Et d’ajouter que «la donation minimale associée à chaque œuvre représente 60% de sa valeur marchande. Bien entendu, les donateurs pourront contribuer davantage dans le cas où ils le souhaitent». Dans ce sens, les œuvres seront réservées à partir du portail internet de la galerie conformément au mode opératoire défini. Leur livraison sera assurée par CTM Messagerie dès lors que le virement sur le compte du Fonds de solidarité anti Covid-19 sera acté.

«Au-delà de cette modeste contribution, nous espérons que cette action participera à encourager une plus large frange de la population à contribuer à ce noble élan de mobilisation et d’entraide, qui renforce notre foi dans notre pays, nos concitoyens et notre avenir», indique-t-on. Pour noter, Fl’âme Art Gallery est une galerie itinérante d’art moderne et contemporain qui accompagne des artistes confirmés, partageant ses valeurs, et qui s’engage à promouvoir une génération de jeunes artistes émergents et à haut potentiel.

Persuadée que l’art doit être appréhendé dans un environnement vivant et ouvert à tout public, la galerie a fait le choix de l’itinérance.
Pour ce faire, c’est elle qui se déplacera, et non le public, pour aller à la rencontre des amateurs d’art là où ils sont, en ces lieux qui leur sont familiers et qu’ils fréquentent couramment, voire quotidiennement : espaces professionnels ou publics, sièges d’entreprises, fondations, sites historiques ou modernes, prestigieux ou insolites, galeries d’art traditionnelles ou résidences privées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *