Culture

Fondation Al Mada : Voici les temps forts du programme culturel du 2ème trimestre

© D.R

Expositions, arts de la scène, rencontres littéraires…

Pour les mois d’avril, mai et juin, la Fondation Al Mada propose de découvrir une programmation riche et variée alliant des expositions, arts de la scène, ateliers pédagogiques et rencontres littéraires. En voici les contours !

Un agenda chargé d’activités chez Al Mada. La Fondation qui vient de dévoiler sa programmation culturelle pour les mois d’avril, mai et juin, en fait l’annonce en détail. Au menu, plusieurs évènements (expositions, arts de la scène, ateliers pédagogiques, rencontres littéraires) animeront les Villas des arts de Rabat et de Casablanca. A commencer par l’exposition de l’artiste Amina Rmiki, prévue du 25 janvier au 28 avril 2024 à Rabat. «Cette artiste est née à Ksar El Kébir. Dans la maison de son enfance sont accrochés aux murs des peintures et dessins qui témoignent de son intérêt précoce pour le dessin et la peinture. Pendant ses vingt ans d’exercice dans l’enseignement public, elle s’est toujours portée volontaire pour l’encadrement de projets artistiques scolaires», lit-on dans une note de présentation.

L’art de l’estampe à l’honneur
La Fondation Al Mada met à l’honneur l’art de l’estampe en dévoilant un projet en partenariat avec la Fondation Chraibi Abderrazik, intitulée «Atelier musée de l’estampe». Prévue du 13 février au 11 mai 2024 à la Villa des arts de Casablanca et du 21 mai au 30 juillet 2024 à la Villa des arts de Rabat, ce projet donne à découvrir des estampes réalisées depuis 50 ans par l’atelier d’art graphique Marsam, ainsi qu’un ensemble de gravures en hommage au grand artiste et maître graveur marocain Aziz Abou Ali. «Il y a 50 ans, Rachid Chraïbi et Zineb Abderrazik créaient Marsam, galerie d’art contemporain et premier atelier d’estampes du Maroc. Cet atelier a produit avec des artistes plasticiens de renom des sérigraphies d’art, des gravures et des lithographies. Éditées en série limitée, signées et numérotées, ces estampes permettent de passer de la création d’œuvres uniques à la production d’œuvres originales en partage. Marsam a également édité des portefolios d’art, permettant une rencontre entre peintres et écrivains autour de projets thématiques de livres de bibliophilie», explique la même source. La Fondation organise en plus deux autres expositions. La première est consacrée aux sculptures monumentales de Lamia Meksi.

Elle se déroulera du 23 mai au 19 juin 2024 sur l’esplanade de la Villa des arts de Casablanca et du 21 juin au 30 août 2024 à la Villa des arts de Rabat. Ainsi la deuxième est dédiée à la peinture d’Imane Feriani. Un autre évènement animera les deux Villas des arts (du 18 au 21 avril), il s’agit de la manifestation baptisée «Il était une fois Al Andalous. Maroc, Espagne et Portugal, histoire commune». Celle-ci propose des conférences, soirées musicales des trois pays et évènement ateliers historiques du Moyen âge. Par ailleurs, la Fondation organise des rencontres littéraires et présentation de livres. Parmi lesquels, «Les sensibilités hyper-visuelles, des concepts d’art flottant» d’Azzeddine Bourka, «Kilito, écrivain du monde et du songe», «La pierre de Tinghir» de Bouchra Boulouiz et enfin «Représentations des Marocaines à l’écran» de Moulay Driss Jaïdi.

Une dizaine de spectacles
A propos des arts de la scène, la fondation organise une dizaine de spectacles de plusieurs formations et artistes à l’instar du groupe Nouba pour la musique spirituelle marocaine, Nasr Mégri et Nora Toutain, le trio de Gaël Meve et Philippe Petit. De même, elle propose une lecture dramatique en musique avec Hassan El Jaï et Saïd Nouiar, un concert «Midsummer Indie Music Night», la Fête de la musique (2ème édition) et un spectacle de chant choral avec la chorale Nostalgia. Enfin, la Fondation propose plusieurs ateliers pédagogiques aux deux Villas des arts. A Casablanca, elle organise «Les mini Z’expos du musée en herbe de Casablanca», un atelier d’arts plastiques pour adultes avec Abdessamad Bouyesramne, un atelier d’arts plastiques pour enfants avec Souad Nachath, un atelier de musique et chant choral pour adultes avec Mohamed Otmani et un atelier théâtre pour adultes avec la troupe Caz’Impro.
A Rabat, la Fondation organise le Festival des loisirs scientifiques : Cultivons la connaissance, stimulons les apprentissages, un atelier de l’Ikebana (art floral japonais), un atelier d’arts plastiques avec l’Association Ibdaâ, un atelier théâtre pour enfants avec Saloua Regragui et un atelier d’éveil musical et chant choral pour enfants et adultes avec Fouzia Essalek.

Articles similaires

Culture

Dans le cadre de la Journée Internationale du livre : L’IC organise la Semana Cervantina 2024

L’Institut Cervantès de Casablanca célèbre la Semana Cervantina 2024 avec différentes activités...

Culture

Ouverte au public du 18 avril au 6 mai 2024: La Fondation BMCI et la galerie 38 lancent «Vogue»

La BMCI, à travers sa Fondation et en partenariat avec la Galerie...

Culture

«Moroccan badass girl» de Hicham Lasri à l’assaut des salles nationales

Il évoque la pauvreté, le chômage et le désespoir de la jeunesse

Culture

«Disciples Escoffier Maroc» : Un rendez-vous gastronomique à Rabat

Organisé autour de la transmission à travers les femmes