Fonds d’aide cinématographique : 21,58 millions de dirhams alloués aux nouveaux projets

Fonds d’aide cinématographique : 21,58 millions de dirhams alloués aux nouveaux projets

Belabbes, Fennane, Belmejdoub et Amine Mounna parmi les grands bénéficiaires

La Commission du fonds d’aide à la production des œuvres cinématographiques, présidée par Ghita El Khayat, a dévoilé les projets de films admis à l’avance sur recettes au titre de la 1ère session de 2021. Selon le Centre cinématographique marocain, «la commission a examiné pour l’avance sur recettes avant production 22 projets de long métrage, 2 projets de documentaire, deux projets de court métrage et 9 projets de contribution à l’écriture de scénario». De même, elle a examiné selon la même source, pour l’avance sur recettes après production d’un film de long métrage et de six films de court métrage. Dans la catégorie des documentaires sur la culture, l’histoire et l’espace sahraoui hassani, «ladite Commission a évalué 35 projets candidats à l’avance sur recettes avant production», ajoute le CCM.

Ainsi dans la catégorie films de fiction, une avance sur recette après production d’un montant de huit cent mille dirhams (800.000 DH) est octroyée au film de long métrage intitulé «Bye-Bye la France» de Doha Moustaquim. De plus un montant de cent mille dirhams (100.000 DH) est accordé au film de court métrage intitulé «Ijtimay’a I’aqa» de Btissam Lhilali, un montant de quatre-vingt mille dirhams (80.000 DH) est accordé au film de court métrage intitulé «Sophisma» qui sera réalisé par Abdellatif Nassib.

  • Hakim_Belabbes_-_IFFR_2017_(2)
  • Jamal-Belmajdoub
  • Mohammed Amine Mounna
  • Yassine Fennane

Pour ce qui est de l’avance sur recettes avant production, un montant de 18 millions et 500 mille dirhams sera octroyé à quatre projets de longs métrages. Il s’agit du film «L’histoire de M» de Hakim Belabbes (4.100.000 DH), le film «Parmi nous» de Sofia Ghizlane Jamal Alaoui (3.900.000 DH), le film «Hôtel de la Paix» de Jamal Belmejdoub (3.700.000 DH), le film «Caravane» de Mohammed Amine Mounna (3.500.000 DH) et le film de long métrage «L’intermédiaire, la Cigale et la Fourmi» de Yassine Fennane (3300.000 DH).

En ce qui concerne la contribution à l’écriture de scénario, un montant de quarante mille dirhams (40.000 DH) est accordé au projet de long métrage intitulé «Malika» de Karim Boukhari. Au volet relatif aux documentaires sur la culture, l’histoire et l’espace sahraoui hassani, une avance sur recettes avant production d’un montant de sept cent mille dirhams (700.000 DH) est alloué au documentaire «Maradona Sahara» de Amina Chady, un montant de six cent mille dirhams (600.000 DH) est accordé au documentaire «Les femmes du Village des Pécheurs» de Abderrahmane Rais. Le même montant est attribué au documentaire «Biba Hafryate» de Ghizlane Assif.

Pour ce qui est de la contribution à la réécriture de scénario, la commission a attribué la subvention à quatre projets. Il s’agit du film documentaire «Habibat Oued Noun» de Salem Ballal (40.000 DH), «Peacemeakers» de Said Zribiaa (40.000 DH), «Al Hayat Maabar El Karkarate» de Dounia Niouf (40.000 DH) et enfin «El Kasid Khati Ali» de Bouchaib El Messaoudi (40.000 DH).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *