Formation en matière de conservation du patrimoine en Afrique : Le programme démarre le 28 octobre

Formation en matière de conservation du patrimoine en Afrique : Le programme démarre le 28 octobre

Il est financé par l’AFD et porté par la Fondation nationale des musées

Experts, régisseurs de collections d’art, médiateurs ou conservateurs des musées du Maroc et d’Afrique seront réunis à Rabat pour échanger autour des bonnes pratiques sur les professions muséales et patrimoniales. C’est dans le cadre du programme de formation panafricain en matière de conservation du patrimoine et d’ingénierie culturelle, financé par l’Agence française de développement (l’AFD) et mené par la Fondation nationale des musées (FNM). «Ce programme sera inauguré le 28 octobre 2021. Il s’étalera sur une trentaine de jours», explique à ce sujet Abdelaziz El Drissi, chargé de ce programme et directeur du Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain (MMVI) de Rabat.

Selon la même source, ce cycle de formation va s’organiser en ligne et en présentiel, il s’intéressera à trois grands volets essentiels, à savoir : la conservation préventive, la formation sur les objets africains et la communication et management des projets. Il faut dire qu’à travers ce programme, la FNM a voulu partager son expérience avec ses partenaires africains et s’ouvrir à d’autres expériences pour mieux profiter du dynamisme que connaissent actuellement les pays africains. «La fondation joue le rôle d’institution et qui a la possibilité de rayonner sur le continent sous les directives de son président Mehdi Qotbi et la volonté royale», indique-t-il. Et de noter que «la Fondation va mettre en place une véritable structure de conservation préventive du patrimoine qui répond aux normes de conservation, avec des structures de conservation qui sont capables de restaurer le patrimoine muséal national». M. Idrissi a rappelé, dans ce cadre, que la FNM a entrepris plusieurs chantiers de restauration des musées. «Tous ces éléments viennent dans un temps idéal pour que la Fondation mette son travail dans les règles de l’art», dit-il. Pour rappel, le programme panafricain de formation aux métiers des musées et du patrimoine en Afrique s’inscrit dans le cadre d’une convention de subvention (d’une enveloppe de 300.000 euros, environ 3,3 millions DH), signée en novembre 2020 entre l’AFD et la FNM.

Cet accord va permettre à la Fondation nationale des musées de consolider sa position en tant que carrefour du savoir-faire africain en matière de conservation, de préservation du patrimoine et d’ingénierie culturelle.
Ce programme réunira de nombreux experts issus des pays de l’Afrique de l’Ouest francophone et de la France, dans un but de partage des savoir-faire, d’échange de bonnes pratiques et de structuration d’un réseau d’experts africains sur les métiers des musées et du patrimoine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *