Foulane Bouhssine lance son titre religieux «Habib Allah»

Foulane Bouhssine lance son titre religieux «Habib Allah»

A l’occasion de l’Aïd El Mawlid Annabaoui

Le Mozart du Ribab, Foulane Bouhssine vient de dévoiler sur la scène musicale son nouveau titre religieux intitulé «Habib Allah». Lancée à l’occasion de l’Aïd Mawlid Annabaoui, la nouvelle chanson représente une symphonie religieuse s’ajoutant aux autres titres de cet artiste amazigh. Ecrite, composée et arrangée par lui-même, «Habib Allah» veut transmettre plusieurs messages. «Elle porte le message de la paix, la tolérance, la solidarité sociale, la coopération et l’amour», indique l’artiste. Et d’ajouter que cette chanson est venue «souligner une fois de plus ma présence en compagnie de mon groupe lors des occasions religieuses et des fêtes nationales». Outre cette chanson, l’artiste avait lancé il y a quelques mois son clip intitulé «Assafar», extrait de son nouvel album portant le même titre. «J’ai travaillé cet album, subventionné par le ministère de la culture, durant la période de confinement. Il contient quatre titres chantés en arabe et amazigh. Il aborde plusieurs sujets dont l’amitié, la charité ou l’amour», avait-il indiqué à ALM. Pour réaliser cet album, il a collaboré avec plusieurs poètes amazighs tels que le célèbre Mohamed Bandaj. Le musicien prépare également d’autres duos, notamment un avec «Hasba groupe» et l’autre avec l’artiste multi- instrumentiste Soufiane Amal.

Habité par l’amour de la musique, Foulane a côtoyé les instruments traditionnels depuis sa petite enfance. Il a débuté sa carrière au sein du groupe «Amargh Fusion», se joint au groupe «Mazagan» avant de créer le groupe «Ribab Fusion». Les montées sur scène se succèdent: Le Boulevard, Timitar, Festival Gnaoua d’Essaouira à Mawazine, etc. En messager international de la musique amazighe, Foulane Bouhssine électrise le ribab, ce mythique violon monocorde du Souss et l’associe aux rythmes blues, rock, country, reggae voire dance dans une fusion orientale déroutante. En mettant en lumière le riche héritage amazigh, ce musicien réussit le tour de force de concilier avec audace les fascinantes transes traditionnelles et les sonorités synthétiques de la pop internationale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *