Galerie d’art Living 4 ART de Casablanca : Vernissage d’une exposition collective sous le thème «La délivrance»

«La délivrance» est le thème d’une exposition collective de 22 artistes peintres et sculpteurs marocains dont le vernissage a eu lieu samedi, à la galerie d’art Living 4 ART de Casablanca.

Cette belle exposition de près de 70 oeuvres artistiques qui incarnent la délivrance des artistes «nous projettera au plus profond de nous-mêmes par le biais de leurs sublimes toiles qui témoignent de leur existence, et résistance depuis la nuit des temps et jusqu’à aujourd’hui», selon les organisateurs. A cette occasion, l’artiste peintre Redouan Saidi a souligné, dans une déclaration à la MAP, que ses oeuvres exposées lors de cet événement artistique sont marquées par leur forte résistance aux thématiques déjà abordées et consommées en arts plastiques.

Et de souligner que dans ses tableaux qui s’articulent autour de l’être humain, il met l’accent sur des créations qui attirent et captent l’attention du public pour qu’il puisse interagir avec elles. Pour lui, les arts plastiques sont un périple dans l’univers des couleurs, se disant contre les oeuvres qui sont utilisées comme de simples décors.

  • Galerie-d’art-Living-4-ART-de-Casablanca-3
  • Galerie-d’art-Living-4-ART-de-Casablanca-f
  • Galerie-d’art-Living-4-ART-de-Casablanca-s
  • Galerie-d’art-Living-4-ART-de-Casablanca-sq
  • Galerie-d’art-Living-4-ART-de-Casablanca-ss
  • Galerie-d’art-Living-4-ART-de-Casablanca-ssd
  • Galerie-d’art-Living-4-ART-de-Casablanca-sss

De son côté, l’artiste Nezha Kahhak a relevé, dans une déclaration similaire, que dans ses quatre oeuvres présentées lors de cette exposition collective qui se poursuit jusqu’au 4 décembre prochain, elle recourt à plusieurs techniques et matières, notant avoir abordé nombre de thématiques se rapportant particulièrement à la délivrance et la nature, notamment celle de oued Souss. Ses oeuvres sont fortement dominées par des couleurs liées étroitement à la nature, notamment l’olivier et l’arganier, a-t-elle confié. Pour sa part, l’artiste Ghizlane Derrar a souligné que ses oeuvres sont fortement imprégnées par des sentiments de joie et de tristesse chez la femme, notant que les sentiments projetés sur ses oeuvres parlent d’euxmêmes.

Les organisateurs de cette exposition collective ont tenu à rappeler que l’art a toujours opéré dans l’illusion, et reflété le rêve de chaque artiste qui, projetant sur la toile sa vision du monde, les teints de son expression personnelle et déguise donc une certaine réalité, que le spectateur contemple autrement à travers un faux miroir qui est l’oeuvre d’art. Pour eux, l’art est aussi un instrument de propagande pour plusieurs thématiques, et n’a jamais été une entrave à l’évolution de la pensée humaine, notant que dans l’histoire, l’oeuvre d’art devient un document qui a dominé et dirigé la pensée, inconsciemment ou non, tout en libérant nos émotions, ce qui induit au final à un soulagement paisible après finalisation et exposition de ce bijou nommé «tableau artistique».

Reportage photos de Chafik Arich

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *