«Ghrib» : Le message de Simo Babara aux jeunes qui pensent à quitter le Maroc

«Ghrib» : Le message de Simo Babara aux jeunes  qui pensent à quitter le Maroc

Le titre est un mélange de styles pop, raï et sonorités africaines

Après son premier single «Hawak», le musicien multi-instrumentiste, Simo Babara, revient sur la scène avec un nouveau titre intitulé «Ghrib». Ce nouveau single, écrit et composé en partenariat avec la Fondation Ali Zaoua, raconte, selon son interprète, «l’histoire d’un jeune marocain qui se retrouve seul à l’étranger. Vivant loin de sa famille et de ses proches, l’immigré est déraciné et cherche de nouveaux horizons pour mieux vivre ou juste survivre». Pour ce titre, Simo Babara a été accompagné par Ali Mezouari à la guitare et Youssef Grirrane pour l’arrangement, le mastering et le mixage. Brillamment interprétée par Simo Babara, la chanson ne laisse pas l’auditeur indifférent. Elle bouleverse par sa profondeur, la sincérité des paroles et la voix très touchante de son interprète. Le tout est raconté sur un fond musical de rythmes actuels ponctués par un mélange où se confrontent différents styles comme la pop, le raï et les sonorités africaines. «Le message est destiné aux jeunes marocains qui pensent à quitter le Maroc pour un lendemain meilleur», explique l’artiste. Et d’ajouter que «seulement une fois sur place, ils sont confrontés à la réalité et elle n’est pas toujours aussi rose qu’il l’espérait avant de partir».

Déjà Simo Babara a parcouru le monde et collaboré avec plusieurs artistes pendant plus de quatorze ans avant de se lancer dans la chanson en solo. Né à Casablanca, cet artiste aux multiples talents puise ses influences dans son fief d’origine, Errachidia, dans le sud du Maroc. Des influences sahraouies et amazighes qui trouvent leurs origines dans les chants Hamdouchi, Houari et Hassani… Son objectif : marquer de son empreinte musicale ses collaborations futures tout en y mettant la signature de ses origines marocaines et africaines. Une empreinte dont les premières lignes apparaissent déjà dans ce nouveau morceau.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *