Hajja El Hamdaouia, l’icône de l’art de l’Aïta n’est plus

Hajja El Hamdaouia, l’icône de l’art de l’Aïta n’est plus

La diva de la chanson populaire Hajja El Hamdaouia s’est éteinte lundi matin dans un hôpital à Rabat, à l’âge de 91 ans, des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de sa famille.

L’un des monuments de l’art de l’Aïta, Hajja El Hamdaouia a marqué de son empreinte le répertoire musical populaire pendant des décennies. Ses chansons cultes comme «Daba Yji », « Jiti Majiti », « Mama Hyani », ont inspiré plusieurs générations d’artistes marocains.

La défunte sera inhumée au cimetière Achouhada à Casablanca, selon la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *