Culture

Hiba Tazzit, une jeune artiste pleine d’émotions

Les créations qu’elle partage sur les réseaux sociaux ne passent pas inaperçues. Sa palette, assez colorée, laisse voir un talent approprié bien que ses œuvres soient également garnies de noir. Cette artiste-peintre marocaine est vraiment hors pair de par sa forte passion en dépit de sa situation physique. En voici les particularités.

D’abord, Hiba Tazzit a l’occasion de révéler son art au grand jour. Tout récemment, elle a pris part, à la Villa des arts de Rabat, à une manifestation culturelle intitulée «L’art et le handicap». Pour elle, cet événement artistique est «exceptionnel». «Quelle expérience inoubliable !», révèle-t-elle à ce propos sur sa page Instagram. Et ce n’est pas tout ! «Rencontrer de grands artistes a été un véritable bonheur», exalte-t-elle. Mieux encore, elle récolte des prix à l’étranger.

Des distinctions internationales
La jeune artiste a pris part au printemps dernier à la 6ème édition de l’événement «Arts Connects Women» organisée à Dubaï sous le thème «Oser rêver». Elle y a reçu un trophée à l’issue de sa participation aux côtés d’autres artistes de par le monde. «Une occasion incroyable de partager mes créations avec une communauté artistique internationale», révèle l’artiste qui se dit ravie d’avoir été sélectionnée pour participer à l’exposition d’art «Arts Connect Women». A propos de sa démarche artistique, elle indique : «Je suis toujours à la recherche d’amélioration». Au-delà de cet aveu, Hiba crée «avec beaucoup d’amour et d’inspiration». Elle précise aussi «transmettre une émotion particulière à travers les couleurs et les formes». Quant à son art, il est, d’après elle, «très particulier». «Chaque tableau est unique», estime-t-elle en révélant également avoir une touche personnelle et spéciale. Le tout en faisant dans «l’abstrait qui exprime beaucoup d’émotions». «Ma biographie, mon histoire», enchaîne l’artiste âgée d’environ 21 ans. En fait, elle a vraiment une histoire assez particulière aussi. Cette jeune née dans la métropole est, d’après son récit, née en état de mort apparente, son cœur s’etant arrêté quelques minutes. Après sa réanimation, encore bébé, il faut, pour les médecins, attendre les jours, les mois et les années pour savoir quelles seront les séquelles de cet accident. Ainsi, il s’est avéré, d’après un diagnostic, qu’elle souffre d’une infirmité motrice cérébrale. L’art étant sa thérapie pour surmonter sa situation de handicap.

Regards sur la créativité de l’artiste
Entre autres, l’artiste-peintre marocaine Karima Faouzi révèle à propos d’elle: «Hiba a développé un style artistique distinctif qui combine des éléments abstraits et mouvementés». «Son travail se caractérise par des couleurs vives, une gestualité spéciale. Seuls les grands artistes-peintres peuvent le faire. Son travail nous inspire celui de feu Mohamed Bennani », enchaîne d’emblée Mme Faouzi également mentor artistique. Pour cette spécialiste en art et handicap, «les œuvres de Hiba portent souvent sur des thèmes d’acceptation de soi et d’émancipation. Elle cherche à inspirer les autres en démontrant que la créativité peut être une force puissante pour surmonter les obstacles».

Articles similaires

Culture

Cinéma : Daaaaaalí, aïaïaïaïaïaïaïe !

Il fallait bien cinq grands noms pour tenter de cerner cette figure...

Culture

Festival international du court-métrage de Tyr Le film marocain «la vérité» en lice

Le film marocain «La vérité» est en lice pour la compétition officielle...

Culture

Elle supervise le programme «Le Droit par l’Art»: L’artiste Nawal Sekkat met au service des universités son expertise artistique

Dans le cadre du Plan d’accélération de la transformation de l’écosystème de...

Culture

Une œuvre initiée par Amal Ayouch et Sanae Assif: «Rêve sans frontières» à Rabat : Regards croisés sur l’œuvre de Fatema Mernissi

La Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger abrite le...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux