Hommage à l’écrivain et journaliste Mohamed El Brini à Asilah

Hommage à l’écrivain et journaliste Mohamed El Brini  à Asilah

Des professionnels des médias, des chercheurs et des professeurs s’arrêtent sur son parcours

Trônant au milieu d’un jardin public en plein centre-ville d’Asilah, Khaimatou Al Ibdae abritra, jeudi 11 novembre, la cérémonie d’hommage à l’écrivain et journaliste Mohamed El Brini. Initié par la Fondation du Forum d’Asilah en partenariat avec le département de la culture, cet hommage s’inscrit dans le cadre de l’Université ouverte Al-Moutamid Ibn Abbad marquant le quarante-deuxième Moussem culturel international, dont les travaux se poursuivent jusqu’au 18 novembre. Les organisateurs ont choisi l’espace créatif «Khaimatou Al Ibdae» pour cette célébration afin de lui donner un aspect festif et convivial. Il permettra aux professionnels des médias, aux chercheurs et aux professeurs de s’arrêter sur le riche parcours de Mohamed Brini pour rehausser le niveau de la profession du journaliste, et contribuer à consacrer son éthique et son code déontologique. Cet hommage sera également l’occasion d’aborder les rôles médiatiques et politiques du grand journaliste et écrivain à travers ses expériences accumulées, et notamment à la lumière du rôle de supervision qu’il a accompli au journal de «Al Ittihad Al Ichtiraki», et ensuite en créant le journal «Al Ahdath Al-Maghribia» au milieu des années 90.

Vétéran de la presse écrite
Mohamed Brini a annoncé dès lors, en tant que vétéran de la presse écrite, la naissance d’une nouvelle génération, qualifiée à l’époque de presse indépendante et privée, qui a influencé les transformations du paysage médiatique national connu à ce jour. «Cette cérémonie d’hommage à Maître Brini permettra aux participants d’aborder les défis auxquels les médias marocains sont confrontés à la lumière des transformations industrielles et technologiques, en particulier au vu de la diffusion des médias électroniques, et le défi que cela pose à la presse papier», selon les organisateurs, avant d’ajouter que cette célébration offrira aussi l’occasion de discuter «des moyens à même d’élever le niveau de la pratique médiatique dans le monde du XXIème siècle, une époque où les générations précédentes se trouvent confrontées aux interrogations actuelles du secteur des médias».

Nouvel ouvrage consacré à Mohamed Brini
La Fondation Forum Assilah prévoit, en marge de cette cérémonie d’hommage, de publier un ouvrage sur Mohamed Brini, l’ancien dirigeant du Syndicat national de la presse marocaine, et l’un des fondateurs de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux au Maroc. Cet ouvrage est destiné à regrouper des témoignages de personnalités intellectuelles et médiatiques sur le parcours de ce journaliste, à cheval entre deux époques, qui a maîtrisé la conduite dans les méandres de la presse marocaine. Mohamed Brini a su garder sa distance et préserver cette nuance qui sépare l’engagement politique et le métier de journaliste, qui fait de lui et à juste titre l’un des principaux contributeurs au passage d’une presse partisane et militante à une presse professionnelle et indépendante.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *