Huit artistes révèlent leur art contemporain au Palais des Couleurs de Casablanca

Huit artistes révèlent leur art contemporain au Palais des Couleurs de Casablanca

L’exposition collective, qui se tient au Palais des Couleurs de Casablanca jusqu’au 22 décembre, a la particularité de révéler diverses expressions de l’art contemporain à la fois. Ce sont huit artistes qui y présentent leurs œuvres, à l’initiative de l’espace d’art «Pleinar», autour du thème «D’art et de lumière». Un show d’œuvres qui, selon cet espace, donne à voir «les travaux picturaux de sept artistes outre les créations uniques de concept store (bijoux, sculptures, vêtements, objets décoratifs entre autres) de cinq artistes». En détail, l’artiste Hassan Dahane révèle son cubisme lyrique abstrait. De son côté, Loubna Fazazi Idrissi expose son abstraction lyrique poétique. Pour sa part, Khadija Bennani révèle son impressionnisme abstrait. Quant à Majda Chraïbi, elle crée une unité de la matière et de l’esprit. A lui seul, Mohamed Essoulimani dévoile la résonance spirituelle du corps féminin. Cependant, Meriem Ammor présente ses doodles (gribouillages). A son tour, Christophe Cochain recourt à des doodles pour décrire le monde et transcrire des situations imaginaires ou réelles tragi-comiques. Et ce n’est pas tout ! La marque Bazardage s’exprime par la peinture et/ou la broderie sur des vêtements.

A propos de exposition collective, Mounya Ammor, fondatrice de Pleinar et associée gérante du Palais des Couleurs, indique : «L’objectif est le même pour toutes nos expositions. Il s’agit de mettre en avant des artistes de talent, encourager la création artistique sous différentes formes, permettre de développer des synergies entre les exposants et participer à rendre la culture et en particulier l’art comme élément incontournable et indispensable dans la vie de nos concitoyens». Mieux encore, elle s’exprime sur un «rêve». Dans ce sens, elle veut que «peu à peu la jeunesse soit intéressée aux expositions et à la création artistique dès le bas âge». «C’est en même temps une exposition qui se veut porteuse d’un message», ajoute-t-elle en allusion au thème. Pour elle, «D’art et de lumière» n’a pas été choisi au hasard. A cet effet, elle précise que l’objectif était de souligner encore une fois que «le but ultime de l’art était de transmettre de la lumière, et ce, via différents artistes et différents canaux (supports analogues, supports différents…), le but étant de toucher les cœurs, et par delà, les âmes… que l’on soit artiste confirmé ou pas». Aussi, cet événement est, tel qu’elle le met en avant, destiné à faire connaître le Palais des Couleurs «comme endroit pour la culture en général, pour les artistes et les amateurs d’art».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *