Culture

Il a attiré plus de 2.500.000 festivaliers: L’Association Maroc Cultures dresse le bilan de Mawazine 2024

© D.R

Le modèle de Mawazine, ouvert à tous, gratuit, rassembleur et porteur de valeurs, a été une nouvelle fois salué. L’Association Maroc Cultures exprime sa profonde gratitude envers un public fidèle et présent depuis des années.


La 19ème édition de Mawazine a été une véritable réussite, marquée par des concerts mémorables, des moments forts et une fréquentation historique, indique l’Association «Maroc Cultures» dans un communiqué. Selon la même source, le festival, placé sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a attiré plus de 2.500.000 festivaliers venus, du Maroc et de l’étranger, célébrer la musique et assister aux performances de plus de 200 artistes à Rabat et Salé. «Cette affluence record confirme la popularité internationale exceptionnelle de Mawazine et son statut de festival musical parmi les plus fréquentés au monde. Le modèle de Mawazine, ouvert à tous, gratuit, rassembleur et porteur de valeurs, a été une nouvelle fois salué», note Maroc Cultures.

Engouement sur les réseaux sociaux
Du 20 au 29 juin 2024, Mawazine a été le théâtre de performances extraordinaires d’artistes venus du monde entier, témoignant de l’enthousiasme exceptionnel qu’ils suscitent auprès du public marocain, relève la même source qui fait état d’une couverture massive de médias, à travers la présence de plus de 800 journalistes et une moyenne de plus de 2.000 retombées par mois, ce qui «témoigne de l’importance du festival Mawazine en tant qu’événement artistique majeur sur la scène médiatique». Maroc Cultures souligne également l’engouement sur les réseaux sociaux, se traduisant par le positionnement en top trending de Mawazine au niveau des recherches effectuées, a souligné «l’impact mondial du festival, renforçant sa réputation et consolidant son rayonnement à travers le monde. La présence d’influenceurs internationaux a confirmé l’attrait du festival pour les créateurs de contenu désireux de mettre en avant l’évènement tout en profitant de l’engouement qu’il génère». Et de relever que «la 19ème édition a également été marquée par un partenariat renforcé, à travers Spotify, ainsi que TripAdvisor amplifiant la portée mondiale du festival et offrant une plate-forme aux talents marocains pour rayonner à l’international».

Des moments forts
Les moments de partage entre stars et festivaliers ont été particulièrement intenses, marqués par des moments forts comme la prouesse magistrale de Metro Booming, le show électrisant de ATEEZ, la performance resplendissante de Central Cee en Jellaba traditionnelle marocaine, le flow de Burna Boy, la communion de Camilla Cabello avec son public pendant qu’elle consommait un beignet de Sfenj accompagné d’un verre de thé marocain, et les rythmes entraînant de Calvin Harris à l’OLM Souissi.

Le Théâtre National Mohammed V a été un lieu de rencontre et de diversité à travers le spectacle technologique en hologramme d’Oum Kalthoum qui a émerveillé le public, la prestation exceptionnelle de Samira Said, ainsi que des artistes de renom tels que Carole Samaha, Marwan Khoury, Badr Rami, Gregory Porter et Yuri Buenaventura qui ont captivé leur public transformant le théâtre en une immense salle de danse et de chant. La scène Nahda n’a pas été en reste, entre les paroles engagées du rappeur Balti, les larmes de joie et d’émotion de Haifa Wahbi à la découverte de son public marocain, la prestance de Balqees qui a tissé un lien indéfectible avec ses spectateurs pendant son interprétation de plusieurs titres emblématiques de la chanson marocaine dont «Ya Bladi», les rythmes endiablés d’Ahmed Saad et de Mohamed Ramadan, et les spectacles en apothéose de Douzi et d’Aminux, les spectateurs ont été portés au firmament durant tout le festival. Les artistes marocains, tels que Najat Aatabou, Saida Charaf, Zina Daoudia, Fatima Tabaamrant, Muslim, Said Senhaji, Abdelaziz Stati, Hamid Kassri et Mocci ont brillé à Salé, démontrant la richesse et la diversité de la scène nationale sous les acclamations enthousiastes de leurs fans, enchantés dans une ambiance de communion.

Au Bouregreg, une diversité de rythmes du monde a été célébrée avec la participation de figures emblématiques telles que OMAH LAY, James BKS, Nana Benz du Togo, Fatoumata Diawara, et Angelique Kidjo. Les artistes La fève, Didi B, Luidji, Yamé, Ayra Starr et Too Fan sont allés à la rencontre de leur public marocain qui a été parfois invité sur scène pour performer aux côtés de leurs artistes préférés. «Grâce à cette mobilisation collective, Mawazine 2024 a été un triomphe total, inscrivant une nouvelle page mémorable dans l’histoire du festival», conclut l’Association Maroc cultures.

Articles similaires

Culture

«Festival des Plages» annonce son grand retour

Balqees, Aminux, Douzi, Najat Atabou… à l’affiche de la 20ème édition

Culture

Prévu du 25 au 28 juillet / Festival Twiza à Tanger : Une riche programmation prévue à la 18ème édition

La Fondation du Festival méditerranéen de la culture amazighe de Tanger organise,...

Culture

Archéologie : Une première carte nationale vient d’être lancée

Conçue pour une meilleure gestion des monuments

Culture

Festival Al Kasbah de l’art du Melhoun à Marrakech

La 2ème édition du Festival Al Kasbah de l’art du Melhoun aura...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux