Il fera sa sortie à partir du 22 décembre 2021 : «Mica» d’Ismail Ferroukhi à l’assaut des salles françaises

Il fera sa sortie à partir du 22 décembre 2021 : «Mica» d’Ismail Ferroukhi à l’assaut des salles françaises

Après avoir fait des tournées de projections dans plusieurs festivals du monde, le film marocain «Mica», d’Ismail Ferroukhi, fera sa sortie dans les salles françaises à partir du 22 décembre 2021.

C’est ce qu’a annoncé le réalisateur sur sa page officielle Facebook, en dévoilant la bande annonce du film. Tourné à Casablanca et écrit par le réalisateur lui-même et Fadette Drouart, ce film évoque avec sensibilité la place de chacun dans le monde. Il parle en effet de «Mica». Un enfant vendeur de sacs plastiques dans les souks pendant une dizaine d’années. Il vit avec sa mère et son père malade dans un bidonville de la banlieue de Meknès. Pour supporter sa vie de misère, «Mica» s’est créé un univers dans lequel il entretient une relation particulière avec la nature, le ciel et les oiseaux. Un jour, Hajj Kaddour, gardien dans un club de tennis de Casablanca, vient le chercher pour le prendre comme homme à tout faire.

Ce travail est une aubaine pour sa famille à qui il pourra envoyer son maigre salaire. «Mica» se retrouve propulsé dans un monde qu’il ne soupçonnait pas, mené d’une main ferme par le propriétaire, M. Slimani. D’humiliations en brimades, de privation de liberté, en passant même par la punition corporelle, l’enfant va peu à peu prendre conscience de sa propre condition et tout faire pour changer son destin. «Touché par la violence des inégalités sociales dans le pays, je me suis intéressé au destin de cette jeunesse qui sombre dans la déchéance et le désespoir et qui a comme seul rêve la fuite vers l’Europe», explique Ismaël Ferroukhi à propos de son long métrage dans une note de présentation. Par ailleurs, le film est interprété par le jeune Zakaria Inane, Sabrina Ouazzani, Mohamed Az Elarab Kaghat et autres. Pour noter, Mica est produit parr la société marocaine La Prod da Lamiae Chraibi. Il est coproduit par la structure parisienne Elzévir Films. Il a bénéficié du soutien du Centre cinématographique marocain (à hauteur de quatre millions deux cent mille dirhams) et de l’AFAC (Arab Fund for Arts and Culture).

  • affiche film Mica(1)
  • photo 2 film
  • photo 3 film

A propos d’Ismaël Ferroukhi

Le réalisateur est né au Maroc. Il arrive en France alors qu’il est encore enfant et grandit dans une petite ville du sud. En 1992, il écrit et réalise son premier court métrage «L’Exposé», sélectionné à Cannes dans la catégorie Cinéma en France. Il y obtient le prix du meilleur court métrage et le prix Kodak. Cette même année, le jury du Festival de Clermont-Ferrand lui décerne son prix spécial. Deux ans plus tard, il rencontre Cédric Kahn et coécrit avec lui «Trop de bonheur». Le film, coproduit par Arte, est présenté à Cannes. S’en suit une autre collaboration entre les deux hommes puisqu’ils écrivent ensemble Culpabilité zéro. En 1996, il réalise son second court métrage, «L’Inconnu», avec dans le rôletitre une certaine Catherine Deneuve. Dans un même temps, il écrit et met en scène deux téléfilms (Un été aux hirondelles et Petit Ben).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *