Il sera diffusé sur Al Aoula : «Elli Tchehah Khatri», nouveau téléfilm de Driss Sawab

Il sera diffusé sur Al Aoula : «Elli Tchehah Khatri», nouveau téléfilm de Driss Sawab

Après «Tlata Del Ferhat» (Trois joies), le réalisateur marocain Driss Sawab vient de tourner à Casablanca, un autre téléfilm intitulé «Elli Tchehah Khatri» (Tout ce que je désire).

L’artiste en fait l’annonce sur sa page officielle Instagram en partageant des photos du tournage aux côtés des acteurs qui s’affichent dans cette oeuvre. Sur l’une de ces illustrations, il écrit : «L’héroïne du nouveau téléfilm, l’actrice magnifique Soukaina Darabil, dans le rôle de Rkia. C’est pour bientôt sur la chaîne Al Aoula, qui en est la productrice». De même, le réalisateur, qui s’affiche également avec l’acteur Rabie El Kati, partage sur son réseau social une autre photo avec l’artiste Ahlam Zaïmi, qui se glisse dans la peau de «Zineb» dans cette oeuvre. Outre ces artistes, d’autres s’y produisent. C’est le cas de Fadela Benmoussa, Nezha Badr, Souad El Ouazzani, Meryem El Garaa, Mohamed Nouaïmane et Youssef El Arabi entre autres.

Dans l’intrigue, cette production, prévue pour la prochaine saison de la chaîne, raconte le parcours de personnages qui tentent de réaliser leurs ambitions malgré les méandres de la vie dans une société qui change en pleine ère numérique. D’où l’intitulé du film «Elli Tchehah Khatri », considéré comme le troisième dans le parcours de Driss Sawab, également scénariste et producteur, après le film «Am Fi Alghorba » (Un an à l’étranger) également réalisé par ses soins. Quant à «Tlata Del Ferhat», il l’a aussi tourné à Casablanca et réalisé, pour 2M, sur une conception du scénariste marocain Zakaria Kassi Lahlou.

Et ce n’est pas tout ! Le producteur a, en outre, réalisé et produit des courts-métrages. Il a également travaillé en tant que premier assistant de réalisateur d’oeuvres télévisées dont la première saison de « Rdat Lwalida » (Le satisfecit de la mère) de Zakia Tahiri. Mieux encore, il a fait de même dans «Dakkat El Kadar» (Les coups du destin) de Mohamed El Younsi, «Walwalat Errouh» (Cri de l’âme) de son réalisateur Abdelilah El Jaouhari, «El Mimat Ettalata» (Les trois M) de Saâd Chraïbi et «Nouzha Laylia» (Promenade nocturne) de Aziz Tazi.

Après quoi, il a intégré le domaine de la réalisation à la télévision pour le compte de la chaîne Al Aoula à travers notamment la deuxième saison de la série «Merhba Beshabi» (Bienvenue les amis) du réalisateur Ali Tahiri. Un parcours qui qualifie le producteur de professionnalisme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *