Culture

Inez chante l’amour pour le 14 février

A l’approche de la Saint-Valentin, les jeunes artistes ne cessent de lancer des œuvres pour chanter l’amour.

La jeune chanteuse marocaine Inez en fait partie. Vendredi dernier, elle a sorti «Houbi Ana» (Mon amour). Une œuvre qui exalte l’amour après son deuxième single qu’elle a signé avec Avalon Music. Ainsi, Inez revient, après le succès de «Ana Lik» (Je suis à toi), avec une chanson romantique. Un single qui est, d’après elle, lancé « juste à temps pour la Saint-Valentin». Et ce n’est pas tout ! La chanteuse, d’origine maroco-néerlandaise, a choisi le marocain comme langue d’amour. En détail, «Houbi Ana» raconte, d’après elle, une histoire d’amour qu’elle ne voyait «pas venir mais qui a grandi au fil du temps». Pour rappel, ‘Houbi Ana’ est le deuxième single de Inez sorti sous le label néerlandais Avalon Music.

Inez porte fièrement l’héritage de ses racines marocaines que ce soit dans la mélodie et le rythme, mais aussi dans la langue, puisqu’elle chante désormais principalement en darija, le dialecte marocain. «Houbi Ana», produit par Capslocked, est une chanson très importante pour Inez car elle vient du cœur. Elle aime en général chanter l’amour et emmener avec elle dans ses sentiments les plus profonds, et c’est ce qu’elle fait dans cette chanson. «Houbi Ana» c’est aussi une lettre d’amour à celui qui lui a volé son cœur de manière inattendue. L’amour et le bonheur qu’elle éprouve pour son partenaire sont si profonds et si matures qu’elle en a les larmes aux yeux.

Articles similaires

Culture

Des expositions, des rencontres, des conférences… au menu: Le centenaire du Jardin Majorelle, célébré tout au long de l’année 2024

Le Jardin Majorelle et la Fondation Jardin Majorelle se réjouissent de célébrer...

Culture

Lauréate du Prix Norval d’art souverain africain: CNN met les projecteurs sur l’artiste Amina Agueznay

Inspirée de l’architecture marocaine et créée dans des ateliers textiles locaux, une...

Culture

Exposition à la Galerie 38 Plongée dans l’univers fascinant de Fathiya Tahiri à Casablanca

L’artiste Fathiya Tahiri revient à la Galerie 38 de Casablanca et dévoile...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux