Culture

José Luis Rodriguez Zapatero invité de la 11 ème édition du Forum des Droits Humains

© D.R

Quels effets peut avoir l’organisation conjointe de la Coupe du monde sur l’avenir des relations entre le Maroc, le Portugal et l’Espagne ? Quel rôle pour la société civile, pour les intellectuels, les artistes, les sportifs? Comment évoluent les mobilités entre les trois pays ? Autant de questions qui seront discutées lors de la 11 édition du Forum des Droits Humains du Festival Gnaoua et Musiques du Monde qui se déroulera les 28 et 29 juin à Essaouira. L’occasion est d’aborder l’histoire et l’avenir commun des trois pays.

Le Forum des Droits Humains du Festival Gnaoua et Musiques du Monde revient avec une 11ème édition qui prend pour thématique «Maroc, Espagne, Portugal : Une histoire qui a de l’avenir». Organisé en partenariat avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), les vendredi 28 et samedi 29 juin 2024 à Essaouira, ce forum réunira des personnalités venant d’horizons différents. «Le choix de la thématique de cette 11e édition est notre manière de l’accompagner à travers les éclairages et les apports de personnalités de premier plan», explique Neila Tazi, productrice du Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira. Pour sa part, Driss El Yazami, président du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger souligne : «Compte tenu des nouveaux défis auxquels sont confrontés les trois pays, nous interrogerons les rôles de la société civile, des intellectuels, des artistes et des sportifs dans la construction de relations saines et durables.
Il est également important de sonder l’évolution des mobilités dans cette partie du monde. Savoir comment, dans chacune des diasporas, sont évoqués des sujets comme l’exil, la communauté et le pays, par exemple ».
Trois panels thématiques et une intervention introductive de l’ancien président du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, sont prévus cette année. En 2030, le Maroc, l’Espagne et le Portugal organisent la Coupe du monde de football. «Cette candidature commune inédite témoigne des relations exceptionnelles qui lient les trois pays depuis plus de mille ans, avec des flux humains, économiques et culturels variables mais pratiquement ininterrompus. Cette histoire partagée n’a pas été non plus avare en frictions, voire en conflits de toutes sortes. Le raffermissement des relations économiques et politiques entre le Maroc, l’Espagne et le Portugal et l’organisation commune de ce Mondial 2030 constituent de réelles avancées et des opportunités certaines de dialogue et de coopération. Mais les défis auxquels font face les trois pays ont, eux aussi, changé de nature, nécessitant davantage de créativité, de compréhension et de respect mutuel», indiquent les organisateurs de ce Forum.

Articles similaires

Culture

Lancement d’une visite virtuelle exclusive à la Kasbah des Oudayas

À l’initiative de la Fondation pour la sauvegarde du patrimoine culturel

Culture

Les spécificités de l’artisanat de la région du Nord mises en avant à Larache

Dans le cadre du Salon de l’artisanat prévu du 9 au 18...

Culture

Le film «QLAB 6/9» arrive dans les salles à partir du 24 juillet

Il est marqué par la participation exceptionnelle de Saad Lamjarred

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux