«Kafila Takafia» 2021 : Pour produire un regard contemporain sur le Sud du Maroc

«Kafila Takafia» 2021 : Pour produire un regard contemporain sur le Sud du Maroc

La caravane sera organisée en 7 étapes de mars à mai 2021

Pour la deuxième année consécutive, l’Institut Français du Maroc et Désert et Montagne Maroc emmèneront des artistes et des chercheurs sur les anciennes routes du désert. Il s’agit de «Kafila Takafia», une caravane culturelle et scientifique au sud du Maroc. Celle-ci sera organisée en 7 étapes de mars à mai 2021. Elle traversera les étendues de sable de l’Erg Chegaga, remontera la vallée du Drâa et ses palmeraies, aboutira à Ouarzazate au pied des montagnes, passera les cols de l’Atlas juste après la fonte des neiges et achèvera son parcours à Marrakech pour livrer ses richesses.

Un espace de résidence et de création

L’événement accueillera en permanence plusieurs artistes en résidence de création et de recherche. Sélectionnés dans différentes disciplines (arts visuels, écriture fiction, écriture numérique, écriture documentaire et photographie), ces artistes, retenus sur appel à projets, seront issus du Maroc et des autres pays. Leurs démarches, adaptées au principe de résidence itinérante, mèneront à des productions artistiques inspirées des cultures et paysages du sud du Maroc. «A partir de leurs récits, de leurs œuvres, des sons et des images qu’ils saisiront, se construira un carnet de voyage contemporain, témoin de Kafila Takafia, la grande caravane culturelle et scientifique. C’est ce témoignage, cette richesse, qui sera livrée à Marrakech sous forme de sortie de résidence, puis donnera lieu à une édition», indiquent les organisateurs.

Un parcours de découverte des richesses patrimoniales

Au fil de son itinérance, Kafila Takafia mettra en valeur le patrimoine naturel et culturel des territoires traversés. Prenant appui sur l’expertise des meilleurs scientifiques, elle fera halte pour raconter les étoiles et les météorites, évoquer l’histoire des caravanes du Moyen-Age, révéler l’incroyable diversité des gravures rupestres, s’attarder sur l’impressionnante biodiversité de la vallée du Drâa, faire état de l’infini potentiel des énergies renouvelables, raconter l’architecture de terre et son potentiel pour demain, ou encore mettre à jour le défi actuel sur la ressource en eau. Au départ de Foum Zguid, la caravane Kafila Takafia sera composée des chameliers, guides, chercheurs, scientifiques, écrivains, peintres et quelques voyageurs. Elle traversera une partie de l’Erg Chegaga jusqu’à M’Hamid El Ghizlaine, remontera la vallée du Drâa par Tamgrout et jusqu’à Ouarzazate, franchira l’Atlas pour atteindre Marrakech pour quelques jours de halte et de restitution.

Conférences et événements à destination des populations

Outre les discussions du soir entre les voyageurs, un programme de conférences et de visites accompagnées viendra rythmer le parcours à chaque fois que la caravane croisera un lieu singulier ou un patrimoine remarquable. Le programme, selon les organisateurs, est construit d’une part pour donner des clefs de lecture des territoires traversés et d’autre part pour ouvrir à une connaissance/conscience universelle permettant d’inviter à des réflexions sur les enjeux contemporains. «Ces conférences mettront en dialogue une approche scientifique et une approche sociétale. Elles mêleront intervenants marocains et intervenants d’autres pays. Une attention sera portée à la traduction de façon à rendre les contenus accessibles aux habitants des villes et villages où la caravane fera halte», explique-t-on.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *