Karim Debbouze: «Le Marrakech du rire est devenu une marque»

Karim Debbouze: «Le Marrakech du rire est devenu une marque»

ALM : L’humoriste Hassan El Fad était à l’affiche des éditions précédentes du festival, pourquoi n’est-il pas présent cette année ?

Karim Debbouze : Hassan El Fad est à l’origine aussi de ce festival. Il m’a vraiment  aidé à le mettre en place. D’ailleurs, je ne le remercierai jamais assez d’avoir contribué à son lancement. Il est toujours présent et il fait partie de la famille et tout se passe bien avec lui. Sauf que cette année, on a voulu mettre l’accent sur  Eko qui se produira sur la grande scène du Palais Badii. Son spectacle sera filmé par la deuxième chaîne 2M et Hassan El Fad sera présent pour le soutenir. Aujourd’hui Eko  cartonne et il est reconnu dans le milieu. Cette année,  il est le seul humoriste marocain à se produire devant 30.000 personnes. C’est assez grandiose et un peu  la nouveauté de cette édition. Bien évidemment, nous continuerons à travailler avec Hassan et j’espère qu’on fera beaucoup de choses ensemble.

Comment évaluez-vous le Festival Marrakech du rire quatre ans après son lancement?

Le festival a pu soutenir, il y a quatre ans, des jeunes talents, comme Eko, Mizz, Youssef Ksyer, et d’autres. Aujourd’hui, ils font leurs spectacles au Maroc et ailleurs. Dans un premier temps, nous sommes vraiment contents d’être à l’origine du lancement de ces jeunes. Évidemment, cette année on a doublé le gala de clôture qui a réalisé un grand succès, il y a trois années, grâce à sa rediffusion sur 2M, M6 et TV5 Monde. Les gens ont découvert le festival à travers leur télé et ils veulent participer de plus près. Pour cela, on a ouvert les ventes des billets depuis février dernier. Les gens se sont jetés sur les billets sans savoir quels sont les artistes programmés. Aujourd’hui, le Marrakech du rire est devenu une marque et les gens le reconnaissent. On est assez content de gagner ce pari.

Ne pensez-vous pas que les billets des spectacles coûtent chers?

Je peux dire que les tarifs sont variés. Beaucoup de spectacles sont à 50, 150, 250DH et d’autres sont gratuits. N’importe qui peut assister aux spectacles. Sauf que les billets d’entrée au gala sont forcément élevés car le gala accueille des stars et nécessite une infrastructure, plus de frais de production, plus de frais d’hébergement… Sincèrement, je pense que devant la qualité des spectacles, on est très en-dessous par rapport aux tarifs qui se pratiquent ailleurs.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *