Kenza Hamoumi expose ses créations à la Galerie «JBZ» à Casablanca : Lorsque l’art et la nature ne font qu’un

Kenza Hamoumi expose ses créations à la Galerie «JBZ» à Casablanca : Lorsque l’art et la nature ne font qu’un

Les compositions de Kenza Hamoumi combinent entre finesse et luminosité. Issue du College of art de Paris, la jeune artiste dévoile ses créations dans sa première toute exposition qui se tient jusqu’à fin janvier à la Galerie «JBZ» à Casablanca.

Dans ses tableaux, la jeune artiste rend hommage à la nature avec grâce et subtilité. Utilisant des traits délicats et épurés, ses œuvres invitent l’observateur à méditer sur la beauté de la nature comme lieu de projection et comme un univers de résonance entre la lumière et les couleurs. D’ailleurs, le camaïeu de couleurs utilisées fait ressortir la luminosité naturelle des plantes. Que ce soit sur un fond noir ou blanc, l’artiste joue sur très peu de couleurs pour valoriser les formes nuancées et presque en mouvement dans certains de ses tableaux.

La jeune artiste se fraye son propre style. Dans sa série baptisée «œuvre de la nature», la vie sauvage a sa place, notamment avec un tableau imagé d’un lion rugissant sur un fond noir. Sur l’utilisation des couleurs, Kenza Hamoumi explique que le thème de la nature lui tient à cœur estimant que c’est ce qui l’a inspirée le plus pour cette première exposition. On y retrouve une rétrospective de ses créations marquant les différents aspects de son talent artistique. Vu l’engouement exprimé par les visiteurs lors de cette première exposition, la jeune artiste ambitionne de réitérer l’expérience en présentant sa série de tableaux un peu partout ailleurs.

 

Sur le choix de couleurs, l’artiste mise sur le caractère lumineux des objets de ses toiles en y ajoutant un regard à la fois poétique et discret comme une sorte d’éloge à la mère nature. Dans cette rétrospective, l’artiste combine les végétaux, les formes et la frêle silhouette rigoureusement observés. Ce dernier exemple apparaît dans le tableau «méditation».

Dans l’ensemble, le point de vue subjectif, la fragilité et l’usage très dominant des couleurs comme le bleu, le blanc, le vert et le noir symbolisent ainsi les nuances retrouvées dans la réalité. Les visiteurs de cette exposition pourront découvrir cette série de tableaux jusqu’à la fin du mois courant à la Galerie «JBZ» à Casablanca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *