Khalid El Bekkay fait son one-man-show à Asilah

Khalid El Bekkay fait son one-man-show à Asilah

Un artiste-peintre connu des Zaïlachis grâce à sa participation plusieurs fois au Moussem culturel annuel

A plus d’une quinzaine de jours avant la fin de la saison estivale, Asilah se prépare à accueillir la session d’automne du 42ème Moussem culturel international d’Asilah, dont les travaux auront lieu du 29 octobre au 21 novembre prochain, en faisant la part belle à la créativité artistique et culturelle. Cette seconde partie automnale prévoit une exposition «one-man-show» de l’artiste- peintre Khalid El Bekkay à la galerie du Centre Hassan II des rencontres internationales. Considéré comme l’un des visages familiers des Zaïlachis grâce à sa participation plusieurs fois au Moussem culturel d’Asilah, cet artiste marocain qui vit et travaille à Barcelone en Espagne veut rester lors de cette exposition fidèle à son style marqué depuis plus d’une trentaine d’années de carrière par un mélange de cultures entre occidentale et orientale.

Khalid El Bekkay essaie comme à son habitude d’y montrer cette coexistence culturelle et son amour pour son pays d’origine, le Maroc. Ce show en solo vient s’ajouter à d’autres expositions individuelles et collectives auxquelles l’artiste a pris part dans le cadre du Moussem culturel d’Asilah. Khalid El Bekkay fait également partie des célèbres peintres ayant eu l’occasion de participer grâce à leurs peintures murales à l’embellissement de l’ancienne médina. Il a réalisé, en 2007, sa dernière fresque murale dans la place Benkhaldoune, considérée parmi les lieux intramuros les plus animés grâce à sa proximité des principaux sites historiques et touristiques, dont la tour Al Kamra, l’ancien quartier commercial Al-Kharazine, ou Bab Al Bhar. En plus de l’exposition individuelle de Khalid El Bekkay, cette deuxième session automnale prévoit celle collective avec la participation de plus d’une dizaine de jeunes peintres, originaire d’Asilah. Inspirées de la vocation balnéaire et des couleurs spécifiques de la ville côtière, les oeuvres de ces jeunes zaïlachis seront exposées à la Galerie Diwan au palais de la culture, plus communément connu par Ksar Raïssouni. Outre l’art contemporain, cette seconde session automnale se distingue par la programmation de trois colloques s’inscrivant dans le cadre de la 35ème édition de l’université ouverte Al Mouatamid Ibn Abbad. Les thèmes de ces trois colloques, auxquels prendront part des intervenants de haut niveau et en provenance des quatre coins du monde, porteront sur «Quel avenir pour la démocratie électorale ?», «Le Maghreb et le Sahel : l’inéluctable partenariat» et «Les Arabes et les nouvelles mutations régionales et internationales : où va le panarabisme ?».

Un vibrant hommage sera rendu, lors de cet événement, à l’écrivain et journaliste marocain Mohamed Brini pour sa contribution au développement de la scène médiatique et culturelle au Maroc. Rappelons que la première partie du 42èmeMoussem, dont les travaux ont pris fin le 18 juillet dernier, a connu, en plus des peintures murales, l’exposition des oeuvres de 17 artistes participants à l’atelier de gravure et de peinture programmé dans le cadre de cette session d’été. Le programme de cette première partie a également comporté des ateliers de dessin et de peinture pour enfants ainsi qu’un hommage aux élèves méritants d’Asilah au titre de la saison scolaire 2020-2021.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *