Khalil Ajana : «On ambitionne de créer à Dakhla une académie de formation aux métiers du tourisme»

Khalil Ajana : «On ambitionne de créer à Dakhla une académie  de formation aux métiers du tourisme»

Khalil Ajana, directeur régional du groupe Dakhla Attitude

ALM : Le groupe Dakhla Attitude a été primé récemment meilleur opérateur touristique dans la région. Que représente cette distinction pour vous ?

Khalil Ajana : Cette distinction est tout d’abord le fruit de notre attachement historique au développement du secteur touristique dans la région. Notre groupe fut le premier opérateur touristique à avoir investi dans la région de Dakhla et dans la promotion du kitesurf à Dakhla, en faisant connaître la région partout dans le monde, à travers nos TO partenaires, mais aussi avec le lancement et la co-organisation du championnat mondial du kitesurf de Dakhla depuis maintenant 11 ans, ce qui a permis d’attirer les meilleurs champions du monde dans cette destination. C’est aussi le résultat du travail de tous nos collaborateurs et de la satisfaction que nous donnons à tous nos clients marocains et étrangers qui nous font confiance. Mais aussi grâce au soutien des autorités et à leur tête le wali de la région, qui apportent leur soutien aux opérateurs touristiques de façon générale, en leur créant les conditions propices au développement de l’activité touristique.

Quelles sont vos ambitions pour les prochaines années ?

Nos ambitions ne peuvent être qu’à la hauteur de l’exceptionnel potentiel de croissance et de développement que permet cette région. Nous avons l’ambition de continuer de faire du groupe Dakhla Attitude le 1er opérateur pionnier du tourisme de la région tout en préservant notre ADN que sont le tourisme responsable et la préservation du lagon, le développement des sports de glisse et la contribution à notre échelle à l’essor économique et social de cette région et sa population. Notre ambition est aussi de contribuer à la promotion et au renforcement des compétentes locales à travers la création d’une académie de formation aux métiers du tourisme.

Comment votre groupe participe-t-il dans le développement de l’activité touristique dans la région de Dakhla ?

Notre participation au développement de l’activité touristique de la région se manifeste tout d’abord dans le fait qu’en l’espace de 15 ans, notre groupe a réussi à ouvrir 6 établissements touristiques de haut niveau qui emploient près de 600 personnes. Elle l’est aussi à travers la promotion à l’international de la destination et notamment l’organisation d’événements sportifs internationaux qui font aujourd’hui la réputation mondiale de Dakhla et nous allons continuer sur cette voie, notamment avec l’ouverture du consulat américain à Dakhla, avec à la clé des perspectives prometteuses d’arrivées croissantes de touristes américains très orientés kitesurf et sport nature. D’ailleurs nous commençons à développer des partenariats avec des TO dans ce sens.

Comment peut-on selon vous améliorer l’attractivité de cette région ?

L’attractivité de la région d’un point de vue touristique est intimement liée à son environnement naturel exceptionnel, à la beauté de ses sites et de son lagon. Il s’agit de continuer à préserver toute cette richesse naturelle qui donne à tous ceux qui viennent à Dakhla l’envie d’y revenir. C’est un enjeu primordial pour tous les opérateurs touristiques, les acteurs et pouvoirs publics également, d’autant plus que Dakhla est désormais considérée comme le futur hub vers l’Afrique, avec le projet du port Atlantique et tous les développements des activités du pôle bleu. L’attractivité de la région sera également tributaire du développement de nouvelles liaisons aériennes, notamment avec l’Europe. Nous pourrons aussi profiter du rétablissement des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël pour le lancement d’une liaison aérienne directe entre Dakhla et Tel-Aviv, du fait qu’ il s’agit d’un marché qui demeure très prometteur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *