L euphorie des décibels à Agadir : 170.000 fans au concert de Cheb Khaled et Nass El Ghiwane à Timitar

L euphorie des décibels à Agadir : 170.000 fans au concert de Cheb Khaled et Nass El Ghiwane à Timitar

Durant quatre jours, du 26 au 29 juin,  Agadir a été sous le feu des projecteurs, non pas pour le bon lancement de sa saison estivale ni pour l’afflux touristique qui y reprend de plus belle. C’est Timitar, ce festival qui fait résonner la culture et musique amazighs à travers le monde,  qui a fait vivre à cette ville de purs moments d’euphorie  artistique.  
Timitar s’affirme de plus belle au bout de ses dix années d’existence. Pour cette édition, les organisateurs ont vu gros et  il faut dire que leur pari a été plus que réussi. 

En témoignent les 170 milles, spectateurs ayant assisté au concert de clôture donné par les légendaires Nass El Ghiwane et l’incontournable roi du Raï, Cheb Khaled. Ce dernier ne cesse de renouveler son répertoire de façon à captiver les cœurs de plusieurs générations.  Sur «C’est la vie», le public s’est déchaîné, petits et grands se sont laissé emporter par la rythmique de la performance de Khaled qui, une fois sur scène, ne déçoit jamais. «Quand on est artiste, on a un lourd message à porter.

Moi, c’est l’amour et la paix que je chante», a souligné Khaled lors d’une conférence de presse tenue quelques heures avant sa brillante prestation sur scène. Quoique certains puissent lui reprocher le manque de «poésie» dans son dernier album, à comparer avec ceux qui précèdent, Khaled serait le seul de sa génération d’artistes à pouvoir se renouveler de façon à séduire de  manière continue les mélomanes des quatre coins du monde. 

Concernant sa collaboration avec RedOne, ce grand artiste qui s’estime aussi algérien que marocain, se dit fier de son produit. Cheb Khaled ne manque aucune occasion de revenir sur une question qui lui est chère, le Maghreb uni. Il en a fait son rêve et se dit consacré à avoir ne serait-ce qu’une union humaine et artistique de ce Maghreb.

« Ma collaboration avec RedOine honore ma carrière. C’est la preuve que notre Maghreb de cœur ne souffre d’aucun problème. Si la politique pose problème, avançons dans d’autres domaines», souligne, non sans amertume, Cheb Khaled.

Quelque temps avant la montée de Khaled sur scène, le public gadiri avait rendez-vous avec les grands, authentiques et  très engagés Nass El Ghiwane. Un concert dont le succès a été éclatant. La palette d’artistes ayant fait le succès de cette dixième édition de Timitar comprend également la diva Majda Roumi. «Nous nous sommes fait un beau cadeau pour nos dix années d’existence», a déclaré dans ce sens Khalid Bazid, directeur du Festival.  Aux côtés de Marcel Khalifa, Latifa Raafat, Idir, Kenny Rogers et autres, ce beau cadeau a fait rayonner Timitar pendant quatre jours ornés de musique et de bon goût.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *