Culture

La broderie r’batie et le zellij fassi garnissent les caftans de Noujail

De la broderie r’batie et du zellij fassi. Ainsi compose la créatrice de mode marocaine Noujail ses caftans. Elle vient d’en faire une belle promotion dans la capitale le temps d’un événement grandiose plein de particularités. En voici les dessous.

 

Deux collections de la styliste marocaine Noujail viennent d’être présentées en faste pompe le temps d’un défilé international. Un événement organisé tout récemment dans la Galerie Bab El Kebir aux Oudayas à Rabat. L’objectif est de célébrer le patrimoine marocain et le caftan r’bati authentique.

Des caftans en velours de soie
Lors de cette manifestation, la créatrice de mode a eu l’occasion de présenter ses conceptions telle une toile. Elle y a ainsi présenté ses deux collections comprenant huit caftans au cours du premier show. Ces créations, ayant comme matière de base le velours de soie, ont même des appellations données par leur conceptrice. Certaines portent la dénomination de «Cherifa» (La notable) et de «caftan royal». Quant au deuxième show, marqué également par la présence d’un public marocain et étranger, l’artiste y a recours à des caftans inspirés de la grandeur des cavaliers, du zellij fassi, ainsi que de la broderie fassie, voire r’batie.

Des mannequins étrangers
A propos de ce défilé, Noujail ne manque pas de le qualifier d’événement «unique et exceptionnel». Quant au choix de mannequins issus de Russie, du Canada et de pays d’Afrique pour présenter ses créations, elle le justifie judicieusement par «une touche différente à y ajouter». A son sens, «il n’est pas nécessaire que la majorité des mannequins soit issue du Maroc». Et ce n’est pas tout ! « Plutôt, le fait de compter sur des mannequins étrangers contribue à la renommée du caftan marocain de par leur pays. C’est aussi une manière artistique pour plus de publicité aux créations marocaines bien que le caftan marocain ait atteint une grande renommée mondiale et soit porté par des stars de la politique, l’art et du sport», estime-t-elle. Mieux encore, cette artiste révèle être «éprise du velours de soie et de la broderie r’batie et fassie pour lesquels le Maroc est connu depuis des décennies».

Interprétation des créations de l’artiste
Dans ses créations, cette styliste introduit également des schémas représentant des monuments et des symboles particuliers à chaque ville. Ainsi, le caftan marrakchi se distingue par les palmiers, les jardins et le désert. Celui d’Essaouira se caractérise par la couleur de la mer outre les palmiers. Quant à la ville de Fès, elle se manifeste par l’authenticité de ses monuments ainsi que l’empreinte du zellij fassi. De même, Noujail a célébré le caftan authentique r’bati qui, à ses yeux, reflète «la noblesse, la civilisation et la beauté».
Pour rappel, cette styliste est issue de la ville de Rabat où elle s’est spécialisée en architecture avant de se consacrer entièrement à ses créations en créant sa maison Noujail couture afin de graver son nom parmi les créatrices marocaines ayant contribué et continuent à contribuer à la renommée du caftan marocain dans ses différentes formes.
En tout, des événements du genre favorisent à leur tour la bonne réputation d’artistes comme Noujail dont les œuvres et les couleurs égaient les regards. Au-delà de cette manifestation, elle partage ses créations sur Instagram. Telle une mosaïque, ses œuvres meublent sa page qui comprend également des tenues conçues également pour homme. Le tout haut en couleur.

Articles similaires

Culture

Zakaria Ghafouli et Larbi Imghrane chantent le patrimoine amazigh

Les artistes marocains Zakaria Ghafouli et Larbi Imghrane viennent de lancer un...

Culture

«Origine» : exposition de Touria Alaoui à la Fondation Hassan II pour les MRE

La Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger organise l’exposition...

Culture

Présentation de la comédie « Je t’aime à l’italienne » à Casablanca

Top Event organisera le mercredi 13 décembre, au Studio des arts vivants,...

Culture

Ouled Thaleb s’adjuge l’art de Hassan Bourkia

Le Domaine Ouled Thaleb célèbre ses 100 ans. A cette occasion, il...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus