La Fondation Alliances consacre une monographie en hommage à Hassani

La Fondation Alliances consacre une monographie en hommage à Hassani

Elle retrace près de 50 ans de sa carrière artistique

L’espace culturel de la Fondation Alliances situé à Casablanca s’apprête à accueillir «Éloge de l’ombre», une exposition monographique en hommage à Saâd Hassani, l’un des artistes peintres marocains les plus importants de sa génération. Prévue du 11 novembre 2021 au 10 avril 2022, cette exposition retrace, selon les organisateurs, près de 50 ans de carrière artistique, depuis les années 70 jusqu’à ses travaux les plus contemporains. Conçue principalement à partir de la collection de la Fondation Alliances, cette exposition est une plongée dans l’oeuvre puissante de cet artiste historique de la modernité. Elle rassemble en effet près d’une trentaine d’oeuvres et à travers une diversité de médiums et de formats. Selon les initiateurs, «Éloge de l’ombre» présente les séries les plus emblématiques de sa carrière, telles que «Échiquier et Corps Singulier». Quelques oeuvres prêtées par l’artiste viennent compléter cette sélection. «Entre figuration et abstraction, Hassani aura expérimenté bien des styles. Son vocabulaire plastique concerne le travail sur le corps et les signes, mais l’artiste s’attache moins à la représentation pure qu’au travail sur la forme, la couleur et la recherche du mouvement.

Dans la série, «Corps Singulier, corps et espaces» sont traités de manière allusive. Référence directe à l’essai éponyme sur l’esthétique de l’écrivain japonais Jun’ichirō Tanizaki», indiquet- on. Et d’expliquer que le titre de l’exposition souligne «l’importance de l’ombre et de la couleur pour Hassani. Dans son travail, la couleur est traitée dans toute son intensité, de l’ombre à la lumière. Sombre ou claire mais jamais terne, elle irradie dans chacune de ses toiles». Par ailleurs, au cours de cette exposition monographique, une série de témoignages vidéo d’artistes et personnalités du monde de l’art sera présentée, à l’instar de Mohammed El Baz, Amina Benbouchta, Ilias Selfati, Brahim Alaoui et Tahar Ben Jelloun.

Celui-ci agrémentera le propos de l’exposition. Celle-ci sera d’autre part accompagnée d’une programmation culturelle comprenant des visites guidées, des rencontres d’artistes et des tables rondes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *