La SNRT dévoile sa grille pour le mois sacré : Un humour équilibré sur Al Aoula en Ramadan

La SNRT dévoile sa grille pour le mois sacré : Un humour équilibré sur Al Aoula en Ramadan

Des vétérans de la comédie seront en ce mois sacré de retour sur Al Aoula.

Entre Mohamed El Jem et Nezha Regragui, les fans de ces deux chevronnés de l’humour, programmés tous les jours dans la sitcom « Dar Lhna » (La maison du bonheur) à 19h30, trouveront bien leur compte. En produisant cette œuvre et d’autres marquées par l’apparition de différentes stars de l’humour, la chaîne veille, comme le précise, mercredi à Rabat, Bissan Khairat lors d’une conférence de presse dédiée à la programmation ramadanesque, à créer «un équilibre». «Nous avons des retours sur les goûts du public qui est hétérogène parce que l’humour ne fait pas l’unanimité. C’est pour cela que nous essayons de créer un équilibre dans une chaîne à voir en famille. C’est un challenge et ce n’est pas évident», avance la directrice de la programmation et du marketing à la SNRT au cours de la présentation des émissions ramadanesques en s’appuyant à des chiffres.

En 2020, le nombre des abonnés aux canaux digitaux de la chaîne et de Ramadan Al Aoula a atteint plus de 4 millions. Sur YouTube, Al Aoula et son Ramadan ont récolté plus d’un milliard de vues dans la même année marquée par une nette progression du nombre de téléspectateurs, qui se sont chiffrés à 5,2 millions contre 3,6 millions en 2019, à l’heure du ftour. Sur Facebook, Instagram et YouTube, Al Aoula a respectivement récolté 1,3 million et 749 millions de fans et 186 millions de vues au cours du mois sacré dernier. Mieux ce sont les jeunes de moins de 35 ans qui constituent 70% des téléspectateurs d’Al Aoula sur YouTube. «L’âge est très important puisque ce sont ces jeunes du digital qui s’orientent vers la chaîne. Ainsi, il y a une complémentarité entre YouTube et la télévision. C’est important pour une chaîne publique», commente Mme Khairat en poursuivant la présentation des programmes.


En prélude à «Dar Lhna» réalisée par Driss Roukhe, l’avant ftour sera dès 18h30 en bonne humeur avec l’œuvre «Ahlam City» réalisée par Mourad El Khaoudi. A 19h10, place à la comédie «Kehwa (café) Ness Ness» réalisée par Hicham El Jebbari. Une heure après, la série « Bnat Lassas » (Les filles du concierge) de Driss Roukhe prendra ses quartiers. Aussi, la série «Al Madi La Yamout» (Le passé ne meurt jamais) de Hicham El Jebbari sera de retour en 2ème saison dès 22h15. «Bien que la première saison ait été programmée en 2019 à minuit, elle a récolté des taux d’audience élevés, soit 3 millions de téléspectateurs en moyenne et 31,9 parts d’audience», détaille la directrice. Quant à la série «Salef Aadra» (La natte d’Aadra), réalisée par Jamila El Bourji, elle mettra dès 22h50 le patrimoine d’Al Aita à l’honneur à travers l’histoire de Kharboucha.

Aussi, les séries «Al Bouyout Asrar» (Les secrets des foyers) d’Alae Akaaboune et «Sla w slam» (Youyous) de Zakia Tahiri seront diffusées chaque lundi. De leur côté, les téléfilms ne sont pas en reste. La chaîne en a programmé tous les dimanches «Moulat Al Ward» (La vendeuse de roses) d’Abdellah Toulouna et «Al Qafez» (L’éveillé) de Younes Regab. Tous les samedis, la soirée «Jmaatna zina» (Notre belle soirée) égaiera les petits écrans qui seront également agrémentés des émissions de découverte «Amalay», «Alf Merhba» (Bienvenue), «Al Mouggar» et d’émissions spirituelles.

A propos de cette programmation, Karim Sbai, directeur de la direction de la communication et des relations institutionnelles, précise qu’elle répond aux «orientations du PDG en termes de sélection». L’objectif étant selon M. Sbai, de créer «une complémentarité entre les chaînes télévisées».

 

 

 

 

« Nous avons des retours sur les goûts du public qui est hétérogène parce que l’humour ne fait pas l’unanimité. C’est pour cela que nous essayons de créer un équilibre dans une chaîne à voir en famille. C’est un challenge et ce n’est pas évident »

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *