970x250

Lancement du projet de préservation des mosaïques historiques de Volubilis

Lancement du projet de préservation des mosaïques historiques de Volubilis

Le projet de préservation des mosaïques historiques du site archéologique de Volubilis a été lancé, mercredi, en présence du ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid et du chargé d’affaires de l’ambassade des États-Unis au Maroc, David Greene.

Ce projet portera sur la restauration et la préservation de panneaux de mosaïque qu’abrite Volubilis, provenant du site de l’ancienne ville Romaine de Banasa, tout en permettant, notamment, de former des artisans locaux à la restauration et à la préservation des mosaïques, l’objectif étant de créer des moyens de revenus durables dans la région. Fruit d’une collaboration entre l’ambassade des États-Unis et l’Association Ifker pour l’Éducation à l’Environnement et au Développement durable, avec le soutien du ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, ce projet est financé par le biais du Fonds des Ambassadeurs des États-Unis pour la préservation culturelle, afin de restaurer et préserver les mosaïques historiques des 2ème et 3ème siècles à Volubilis, ce site archéologique classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et l’un des sites touristiques les plus populaires au Maroc.

Ce projet, d’un coût global de 189.000 dollars US, est alimenté par un fonds spécial consacré à la célébration du vingtième anniversaire du Fonds des Ambassadeurs pour la préservation du patrimoine culturel, créé par le Congrès américain en 2001 pour préserver un large éventail de patrimoine culturel dans le monde entier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.