970x250

Lancement d’un programme de formation au profit de 120 femmes dirigeantes de coopératives

Lancement d’un programme de formation au profit de 120 femmes dirigeantes de coopératives

Ce nouveau programme offrira aux femmes des coopératives une formation continue afin qu’elles puissent maîtriser la démarche pour l’obtention des certifications et labellisations.

La Fondation Mohammed VI pour la recherche et la sauvegarde de l’arganier (FMVIRSA) lance un programme de formation sur les «Techniques de production et labellisation» et les «Enjeux des énergies renouvelables» au profit de 120 femmes dirigeantes de coopératives au niveau de la région Souss-Massa.
Accréditée auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (Ecosoc) en tant que membre consultatif à statut spécial en 2013, et auprès du Fonds vert pour le climat (2017) ayant coordonné avec l’Etat partie (ministère de la culture) auprès de l’Unesco les savoir-faire traditionnels liés à la production de l’huile d’argane en tant que patrimoine culturel immatériel (2014), la FMVIRSA vise à protéger les arganeraies et les droits des femmes arganières, souvent organisées en coopératives de production d’huile d’argane. Celle-ci a mis en œuvre le projet Femmes arganières et rurales engagées pour le développement économique inclusif et le climat – Faredeic- qui vise le renforcement des capacités des femmes et de leurs organisations pour dynamiser l’économie locale par des solutions solaires et des modes de production durables adaptées aux territoires ruraux, par le déploiement d’un programme de formation en gestion, commercialisation, leadership et techniques solaires pour 600 femmes, dont 120 dirigeantes de coopératives. Elles pourront ainsi contribuer activement au développement durable de leurs territoires et augmenter leurs revenus.
L’objectif global de ce programme est de contribuer au développement inclusif et climato-résilient des territoires et à la reconnaissance du rôle des femmes dans la transition énergétique en renforçant leur place dans la filière énergies renouvelables par la création de deux coopératives féminines d’énergie ainsi qu’à l’accompagnement des femmes organisées en coopératives vers des modes de production et de gestion durables et leur implication dans les politiques locales.
Ainsi, ce nouveau programme offrira aux femmes des coopératives une formation continue afin qu’elles puissent maîtriser la démarche pour l’obtention des certifications et labellisations, réussir à se conformer aux exigences sélectionnées par l’ADA pour participer aux manifestations nationales et internationales, vulgariser les innovations techniques permettant de résoudre les principaux problèmes que rencontrent ces femmes ainsi que prioriser les produits dérivés les plus porteurs de valeur.
D’autre part, les participantes au programme vont également se familiariser avec les enjeux des énergies renouvelables et seront en capacité d’intégrer des solutions en énergies renouvelables (spécifiquement les solutions solaires) dans leurs modes de production, s’investissant ainsi pour une transition juste, responsable et durable de leur région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.