L’association Théâtre Aquarium professionnalise les jeunes r’batis en une année

L’association Théâtre Aquarium professionnalise les jeunes r’batis en une année

Sur un financement de la fondation Droso

«M’Artsy», le nouveau projet lancé récemment par l’association Théâtre Aquarium avec un financement de la fondation Drosos, se poursuit sur une année. Après avoir reçu les candidatures de jeunes talents de la région de Rabat en rap, théâtre d’improvisation et slam, l’association organisera une panoplie d’ateliers de formation. L’objectif ultime étant, selon Théâtre Aquarium, «d’encadrer ces jeunes dans la professionnalisation de leur pratique artistique afin de la convertir en une activité génératrice de revenus». Ainsi, ils accéderont, selon la même structure, à «une production et une promotion artistique professionnelles».

A propos des candidatures, les membres de l’associative se disent «impressionnés par le nombre important de candidatures reçues dans les trois disciplines. Cela témoigne à quel point la communauté des jeunes s’intéresse à la professionnalisation au niveau du domaine de l’art et de la culture», indique Aquarium Théâtre sur sa page officielle Instagram en présentant le jury pour la discipline «Théâtre». Celui- ci se compose de Naima Zitan, dramaturge, metteuse en scène et fondatrice de l’association Said Amel, écrivain et comédien, ainsi que de l’acteur et metteur en scène Adil Abatorab. Quant à celui de la discipline «Slam», il rassemble la formatrice et slameuse urbaine Noussayba Lahlou, l’auteurcompositeur et slameur Khalid Moukdar et Abderrazak Amouzoune, slameur urbain et fondateur du collectif «Slam poetry G38». Et ce n’est pas tout ! Avec M’Artsy, l’association vient de participer à l’échange «Dardachat», initié par la Hip Hop académie, qui vise à discuter le sujet de l’éducation populaire et politique culturelle dans la région Mena.

A travers cet échange, le débat a porté sur la question intéressante : «L’alternative à la faiblesse des politiques culturelles doit-elle passer par une dynamique d’éducation populaire portée par la société civile ?». Mieux encore, l’association a préparé un café-théâtre dans le cadre des activités du projet M’Artsy, qui a également la particularité d’être «gratuit» et que cette structure qualifie d’une «opportunité en or». Outre ce programme, Aquarium Théâtre a interprété, il y a quelques années, la controversée pièce de théâtre «Dialy» (Le mien) mise en scène, d’après les «Monologues du vagin», par Naima Zitan qui a récemment réalisé également le court-métrage «Raida» (Leader) pour mettre en avant la participation féminine aux élections. Une oeuvre qui a judicieusement coïncidé avec le scrutin du 8 septembre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *