Culture

Latifa Akharbach informe sur la désinformation

Invitée à animer le cours inaugural de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès, la présidente de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (Haca), Latifa Akharbach livre ses regards d’experte sur la désinformation. Celle-ci a, pour elle, «désormais une dimension de pandémie et de fléau universel. Elle concerne des domaines de plus en plus nombreux et est devenue plus que jamais un instrument d’intervention géopolitique». La responsable, s’exprimant sur le thème «La désinformation en temps de crise, l’exemple du séisme d’Al Haouz», la prend pour un «phénomène». «La désinformation fait désormais partie intégrante de l’écosystème de la communication globale. Ce phénomène est exacerbé par les contextes de crise», avance-t-elle. Le tout en donnant des exemples de pratiques de désinformation observées pendant le séisme d’Al Haouz et régions. A son sens, «la vigilance des citoyens et des autorités publiques, les valeurs de solidarité qui unissent les Marocains ainsi que la mobilisation des médias nationaux publics et privés ont permis de réduire l’impact de la circulation – intentionnelle ou inconsciente – de fausses nouvelles et de narratifs toxiques et trompeurs». De même, elle prend ce phénomène pour «un grand défi pour les régulateurs car ces derniers doivent gérer une grande complexité». «Lutter contre la désinformation sans contraindre la liberté », enchaîne-t-elle lors de cet événement où elle rappelle le rôle de la Haca en désinformation.

Articles similaires

Culture

Des expositions, des rencontres, des conférences… au menu: Le centenaire du Jardin Majorelle, célébré tout au long de l’année 2024

Le Jardin Majorelle et la Fondation Jardin Majorelle se réjouissent de célébrer...

Culture

Lauréate du Prix Norval d’art souverain africain: CNN met les projecteurs sur l’artiste Amina Agueznay

Inspirée de l’architecture marocaine et créée dans des ateliers textiles locaux, une...

Culture

Exposition à la Galerie 38 Plongée dans l’univers fascinant de Fathiya Tahiri à Casablanca

L’artiste Fathiya Tahiri revient à la Galerie 38 de Casablanca et dévoile...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux