Culture

Le 21ème FICAM expose Sofia El Khyari

© D.R

Exposition : Le 21ème Festival international de cinéma d’animation (FICAM) continue à révéler ses moments forts. Pour cette édition prévue du 3 au 8 mars, l’événement organise une exposition «inédite».


Après avoir révélé sa programmation, le 21ème Festival international de cinéma d’animation (FICAM), qui se tiendra sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI du 3 au 8 mars, annonce un autre événement marquant. Pour cette édition, l’événement, initié par la Fondation Aïcha® en partenariat avec l’Institut français de Meknès, consacre une exposition « inédite » à l’une de ses révélations. Il s’agit, d’après la Fondation et l’Institut, de Sofia El Khyari, jeune réalisatrice marocaine, née à Casablanca en 1992.

D’après les deux partenaires, cette artiste « apprend l’animation en autodidacte à Paris où elle étudiait la gestion culturelle». «Elle obtient, par la suite, un Master en animation au prestigieux Royal College of Art de Londres», précisent les initiateurs. Lors de cette exposition inédite, Sofia El Khyari partagera, d’après la même source, «des dessins originaux issus de ses courts-métrages dont «L’ombre des Papillons», son dernier film en aquarelle, sélectionné à Locarno et à Toronto ». Aussi, «L’ombre des Papillons» sera projeté en compétition officielle à Meknès dans le cadre de la Court’ Compet’, FICAM® 2023. «L’exposition reviendra donc sur le parcours de cette brillante réalisatrice qui nous invitera notamment à découvrir les étapes de fabrication de «Ayam», avec la voix de la regrettée Amina Rachid. Un court consacré notamment par le Prix du Public lors de la Courts Compet’, FICAM® 2018», détaillent les organisateurs.

En exposant cette artiste, le Ficam confirme ainsi sa volonté de révéler de jeunes talents marocains. A cet effet, la 21ème édition met en œuvre «un volet formation exclusif au Royaume avec des modules professionnalisants du cinéma d’animation». Pendant le festival, cinq ateliers seront en outre dédiés aux métiers du film d’animation : Scénario, Story-Board, Character Design, Animation 2D et Animation FX. Le festival accueillera dans ce sens plus de « 100 étudiants issus d’écoles d’art et d’audiovisuel du Maroc qui bénéficieront également d’un cycle de master class, Work in Progress, Making of…».

De plus, un cycle accueillera Kristof Serrand, l’une des sommités du film d’animation international auquel le festival rend hommage cette année. Kristof Serrand donnera une leçon de cinéma exceptionnelle pendant laquelle il reviendra sur son riche parcours, de l’école des Gobelins jusqu’aux plus prestigieux studios américains : Gaumont, Amblimation, Dreamworks, Netflix … « Des noms qui font rêver et qui sont au cœur de la création cinématographique mondiale », s’exprime la même source.

Pour rappel, cette édition rendra hommage à l’animation tchèque dont des réalisateurs de renom sont invités au Ficam. Il s’agit notamment de Dénisa Grimmova et Jan Bebenicek, Frantisek Vasa, Tereza Brdckova et Jiri Trnka. D’autres réalisateurs de renom comme Michel Ocelot y sont conviés pour projeter «Le Pharaon, le sauvage et la princesse», long-métrage dont le conte est inspiré du Maroc. Et ce n’est pas tout ! D’autres surprises seront de la partie.

Articles similaires

Culture

La RAM transporteur officiel du Festival du Marché des Arts du Spectacle Africain d’Abidjan

La compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) est le transporteur officiel du...

Culture

La star palestinienne Saint Levant dévoile «5am in Paris» tourné à Marrakech

La star palestinienne Saint Levant, de son vrai nom Marwan Abdelhamid, frappe...

Culture

Le festival international du Film de Cap Spartel, du 17 au 20 avril à Tanger

La 10ème édition explore la relation entre le cinéma et le voyage

Culture

Université Hassan 1er de Settat: Le cinéma et l’université en débat

La Faculté des Langues, Arts et Sciences Humaines de l’Université Hassan 1er...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus