Le Centre d’interprétation des fortifications de Tanger bientôt fin prêt

Le Centre d’interprétation des fortifications de Tanger bientôt fin prêt

Dédié à l’exposition permanente de l’histoire des édifices fortifiés et de l’artillerie de la ville du détroit

Trônant sur une superficie de 2.800 m2 à Borj Dar El Barour, l’une des plus importantes fortifications militaires au Maroc, le nouveau Centre d’interprétation des fortifications de Tanger est quasiment fin prêt pour se positionner parmi les principaux sites culturels et historiques intra et extra muros. C’est ce qui ressort d’une visite organisée, mardi 12 octobre, au profit des représentants de la presse sur ce site. Après avoir été réhabilité et restauré en 2015 dans le cadre du projet de reconversion de la zone portuaire de Tanger-Ville, Borj Dar El Barour a pu trouver une nouvelle vocation grâce à son aménagement par la SAPT (Société d’aménagement pour la reconversion de la zone portuaire de Tanger-Ville) en Centre d’interprétation des fortifications de Tanger, dont la date d’ouverture n’est pas encore fixée.

  • 1 L'un des canons présentés sur le sitte
  • 1 la principale porte d'entrée du site
  • 1 La partie du site donnant directement sur la sone portuaire
  • 2 Le site est en cours de finalisation

D’un investissement global de 10 millions de dirhams, «ce projet a pu voir le jour grâce à l’implication de l’ensemble des partenaires et acteurs à leur tête Monsieur le wali et la Direction de l’histoire militaire qui nous a alimentés en objets muséologiques et d’éléments d’infographie», a indiqué Mohamed Ouanaya, PDG de la SAPT, tout en soulignant l’apport de ce site dans la promotion du tourisme culturel et comme point de départ d’un circuit touristique pour découvrir la médina de Tanger. Architecture héritée d’un passé glorieux Par son architecture héritée d’un passé glorieux de la ville du détroit et son emplacement au Nord-Est de l’enceinte de la médina, plus précisément à Borj Dar El Barour, qui était une fortification militaire dotée d’une série de batteries aux dimensions imposantes datant du XVème siècle, ce nouveau Centre ne laisse pas indifférent. «Le projet de réaménagement en Centre d’interprétation des fortifications de Tanger est en finalisation et son état d’avancement est presque de 90%», a dit Rajae El Hannach, chef de projet-port center à la SAPT, faisant part que le projet est composé de cinq grandes terrasses, dont l’une d’entre elles comporte deux canons de type Amstrong importés à l’époque par Moulay Hassan 1er.

Exposition permanente de l’histoire militaire de la ville Ce centre est dédié à l’exposition permanente de l’histoire des édifices fortifiés et de l’artillerie de la ville du détroit par le biais de maquettes, de photographies et de cartes ainsi qu’une collection d’armes et d’uniformes militaires présentés dans des salles aménagées à l’intérieur du site. «Cet espace dispose aussi d’une maquette reprenant les Borjs les plus importants de la ville afin de plonger les visiteurs dans une projection architecturale de l’époque. Véritable lieu de rencontres et d’informations pour les habitants, les touristes, il devient un support pédagogique pour les écoliers et les étudiants universitaires », selon les responsables de ce projet.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *