Culture

Le conseil préfectoral de Casablanca lance une étude architecturale : Cinéma Mauritania transformé en un centre multidisciplinaire

© D.R

Le mythique cinéma Mauritania situé au cœur du quartier Derb Soltane de Casablanca sera réaménagé et deviendra un centre multidisciplinaire dédié à la culture. Les détails.

Laissé à l’abandon depuis des années, le mythique cinéma Mauritania situé au cœur du quartier Derb Soltane de Casablanca, subira bientôt d’importants travaux de réaménagement. En tout cas, le conseil préfectoral de Casablanca a lancé une étude architecturale pour la création et l’équipement d’un centre multidisciplinaire. Le budget est estimé à plus de 6 millions de dirhams. Dans les détails, les travaux porteront sur : démolition et évacuation, renforcement de la structure béton armé, reprise étanchéité de l’ensemble (cinéma et magasins), reprise dallage et revêtements, revêtement escalier en marbre. Les travaux concerneront également l’électricité, lustrerie, plomberie et assainissement, acoustique et sonorisation menuiserie, bois massif, traitement des façades, signalétique, aménagement, éclairage extérieur, accessibilité et autres.

Étalé sur une superficie de 1.600 m², le projet sera composé de plusieurs espaces à l’instar des espaces d’accueil. Ceux-ci contiendront un hall d’exposition, salles de projection avec 647 sièges, arrière-scène, salles de musique, un atelier, salle de braille, salles des activité théâtrales et musicales, locaux techniques et sanitaire. En effet, le projet sera composé également d’un espace de lecture, administration et loges. Il est à rappeler que le cinéma Mauritania avait été inauguré vers 1957, au cœur du quartier Derb Soltane de Casablanca. Tous les habitants de ce quartier casablancais connaissent l’histoire de ce lieu, très populaire dès les années 1950, ayant accueilli de nombreux artistes de légende comme Abdehalim Hafez.

Ayant fermé ses portes depuis juin 2004, cette salle de cinéma était équipée de 2.000 places. Aujourd’hui le cinéma va devenir un centre multidisciplinaire dédié à la culture. Il faut noter que d’autres salles de cinéma à Casablanca sont abandonnées et attendent une nouvelle vie, en l’occurrence «Saada» et «Farah» à Hay Mohammadi, «Al Massira» dans le quartier Adil, «Royal» et «Zahra» à Derb Soltane, «Sahara» à Ain Chok et «Al-Baida» à l’Avenue Mohammed VI.

Articles similaires

Culture

Lancement d’une visite virtuelle exclusive à la Kasbah des Oudayas

À l’initiative de la Fondation pour la sauvegarde du patrimoine culturel

Culture

Les spécificités de l’artisanat de la région du Nord mises en avant à Larache

Dans le cadre du Salon de l’artisanat prévu du 9 au 18...

Culture

Le film «QLAB 6/9» arrive dans les salles à partir du 24 juillet

Il est marqué par la participation exceptionnelle de Saad Lamjarred

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux