Culture

Le Festival National des arts populaires célèbre la rencontre avec les cultures de l’univers

© D.R

Il se tiendra du 4 au 8 juillet 2024 à Marrakech

Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette manifestation culturelle et artistique est initiée par l’Association le Grand Atlas en partenariat avec le ministère de la jeunesse, de la culture et de la communication, et le soutien de la wilaya de la région Marrakech-Safi, du Conseil de la région Marrakech-Safi, du Conseil de la ville de Marrakech et la Commune du Mechouar Kasbah.

Le Maroc est un véritable joyau culturel, avec ses paysages pittoresques, son patrimoine riche, séculaire et son héritage artistique exceptionnel. Du nord au sud, d’est en ouest, le pays regorge d’événements dédiés à l’art et à la culture qui célèbrent la diversité créative et le savoir-faire des artistes et artisans, afin d’apporter une importante contribution à la préservation et à la mise en valeur de l’identité culturelle et de la diversité de l’ensemble des Régions du Royaume.

Que vous soyez un passionné d’art, un amateur de spectacles vivants ou simplement en quête de nouvelles expériences culturelles, ce festival vous promet des moments captivants, des rencontres inspirantes et des découvertes artistiques inoubliables.
L’invitée d’honneur de cette 53ème édition est la Chine. Les différents sites de représentation sont le majestueux Palais Bahia qui abritera la soirée des Stars animée par le virtuose de la chanson marocaine Nouamane Lahlou (le Palais Badii étant encore cette année en restauration), le spectacle principal aura lieu au Théâtre Royal, la Place du Harti et enfin la célèbre Place Jemaa el Fnaqui sont programmées pour de magnifiques spectacles d’ici et d’ailleurs.

Ces soirées spectaculaires seront thématisées et se dérouleront à partir de 20h30 tous les soirs et ce jusqu’à une heure tardive.
Dans une déclaration, le professeur Mohamed Knidiri, président de l’Association Le Grand Atlas (AGA) organisatrice du Festival et directeur du FNAP, souligne:
«A travers ce métissage entre le FNAP et les musiques et danses du monde, c’est la célébration de la rencontre avec les cultures de l’univers, où Marrakech, l’emblématique ville ocre devient un lieu magique et la musique traditionnelle raconte l’histoire de nos différentes régions, le labeur de nos ancêtres et la force de notre culture, dans les veines de ces artistes bouillonne un même sang, musical et si généreux.

C’est une musique aux tonalités enivrantes et les percussions des cuivres irrésistibles, dès qu’ils commenceront à partager avec nous la richesse de leur répertoire, leur dynamisme contagieux et leur joie de vivre et de vous faire danser, il y a de fortes probabilités qu’ils deviennent le coup de cœur de vos musiques festives».
La pureté des chants, des danses, des coutumes et des parures fait la musique traditionnelle du FNAP qui ne se résume pas à des traditions figées, ses sonorités transcendent les frontières du folklore et donnent une dimension nouvelle à la musique traditionnelle, dans un dialogue entre le passé et le présent, entre la tradition et l’innovation, qui donne naissance à cette musique unique et vibrante, parfaitement incarnée par l’énergie et la complicité des artistes d’ici et d’ailleurs.
Ouvert sur les danses et musiques du monde, le FNAP regroupe un certain nombre d’expressions musicales, qui ont ceci en commun : elles représentent une culture dans toute son authenticité et sa contemporanéité.
Marrakech, ville séculaire et ancienne impériale des Almohades, rend honneur aux musiques du monde et à l’expressivité de cette 53ème édition du FNAP qui se tiendra du 4 au 8 juillet 2024 avec une volonté toute particulière de favoriser l’émergence d’un réseau de diffusion des musiques et danses du monde avec la volonté d’interpeller l’ensemble des acteurs socioculturels et même politiques sur la nécessité de donner une place plus conforme à l’importance et à l’utilité de la construction d’un vivre-ensemble qui prenne en compte les réalités non seulement des régions de la ville ocre, mais aussi de l’ensemble du Royaume et de ses richesses culturelles, afin de favoriser l’émergence de réseaux de diffusion des métissages des danses et musiques du monde avec les arts traditionnels et populaires de toutes les régions du Maroc».

Le professeur Mohamed Knidiri souligne encore : «Nous avons aussi et surtout la volonté de permettre la mutualisation des moyens et de leur mise en synergie concrète autour de projets rassemblant des acteurs de dimensions et de natures artistiques, culturelles et autres diverses mais partageant le même souci de développement, de démarche et de réflexion qui allient le culturel, le socio-économique et le socio-touristique, et à cet effet l’Association Le Grand Atlas organisatrice, se fait aussi plaidoyer de l’amélioration et de la vitalité de ces secteurs clés afin de promouvoir la vie des autochtones par une politique ambitieuse de soutien au développement économique aussi bien des régions de la ville que des régions du Royaume».

Le plaidoyer que nous portons au niveau national est l’un des maillons essentiels pour concourir à ces objectifs, pour incarner et promouvoir la vitalité socioculturelle partout où elle se déploie. C’est également tout le sens de notre travail pour une politique ambitieuse de soutien au développement humain à travers les différents domaines artistiques et culturels, par l’accompagnement des personnes en situation de précarité, l’amélioration et l’intégration économique des jeunes ainsi que le soutien du développement en faveur des générations montantes, conformément aux aspirations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste».
Perpétuer les traditions des danses populaires en les adaptant aux réalités socio-économiques et socioculturelles d’aujourd’hui, voici le grand challenge de l’Association Le Grand Atlas (AGA) et de son président.

Articles similaires

Culture

Lancement d’une visite virtuelle exclusive à la Kasbah des Oudayas

À l’initiative de la Fondation pour la sauvegarde du patrimoine culturel

Culture

Les spécificités de l’artisanat de la région du Nord mises en avant à Larache

Dans le cadre du Salon de l’artisanat prévu du 9 au 18...

Culture

Le film «QLAB 6/9» arrive dans les salles à partir du 24 juillet

Il est marqué par la participation exceptionnelle de Saad Lamjarred

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux