Culture

Le film animalier à l’Honneur

Des animaux, des espaces, la nature offerte dans sa splendeur, voilà ce que propose le 4ème Festival international du film animalier du 24 au 28 avril 2002 au public de Rabat. Les amoureux des documentaires sur la nature n’ignorent rien du sublime inhérent aux bons films qui présentent le quotidien des animaux dans leur environnement. Ce festival est de surcroît unique en Afrique. Il ambitionne de présenter les meilleures productions mondiales de films animaliers et environnementaux. En attestent les 50 films programmés cette année.
Ces films ont été tournés par des documentaristes originaires du Maroc, de France, d’Australie, de Grande-Bretagne, de Suisse, de Chine, du Japon et de l’Inde. C’est dire que plusieurs sensibilités seront représentées à ce festival. À l’issue de la projection des films, un jury décernera les trophées « Les Cigognes » lors de la soirée de clôture du 27 avril. Ce jury sera présidé par Manuel Gélin.
Parmi les films majeurs qui seront montrés au public cette année, on dénombre « Le Peuple migrateur » de Jacques Perrin. Trois années de tournage ont été nécessaires à Jaques Perrin pour réaliser ce film qui nous apprend tout sur les voies de la migration des oiseaux. Les oiseaux migrateurs parcourent des milliers de kilomètres, franchissent océans, montagnes, espaces désertiques à seule fin de survivre. Jacques Perrin sera présent le 25 avril à 20 heures au Théâtre Mohammed V pour éclairer le public sur son film.
Les autres films programmés ne démériteront pas aux yeux du public. Leur projection aura lieu du mercredi 24 avril au samedi 27 avril à 20 heures au théâtre Mohammed V. Il reste à préciser que l’initiative du Festival international du film animalier et de l’environnement appartient à l’Association Ribat Al Fath. Une initiative originale qui ravit les amoureux des documentaires et sensibilise les plus jeunes à la préservation de la faune et de la flore.

Articles similaires

Culture

Cinéma : Daaaaaalí, aïaïaïaïaïaïaïe !

Il fallait bien cinq grands noms pour tenter de cerner cette figure...

Culture

Festival international du court-métrage de Tyr Le film marocain «la vérité» en lice

Le film marocain «La vérité» est en lice pour la compétition officielle...

Culture

Elle supervise le programme «Le Droit par l’Art»: L’artiste Nawal Sekkat met au service des universités son expertise artistique

Dans le cadre du Plan d’accélération de la transformation de l’écosystème de...

Culture

Une œuvre initiée par Amal Ayouch et Sanae Assif: «Rêve sans frontières» à Rabat : Regards croisés sur l’œuvre de Fatema Mernissi

La Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger abrite le...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux