Le Grand théâtre d’Al-Hoceima réalisé à hauteur de 75%

Le Grand théâtre d’Al-Hoceima réalisé  à hauteur de 75%

Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme royal «Al Hoceima-Manarat Al Moutawassit»

S’étendant sur une superficie de près de 7.000 m2, cette infrastructure  sera dotée d’une capacité de près de 500 places, permettant ainsi de répondre aux ambitions d’une ville qui compte le plus grand nombre de troupes de théâtre.

Très attendu par les professionnels et les amateurs de planches, les travaux du futur Grand théâtre d’A Hoceima se poursuivent pour être livré dans un délai d’environ un an. D’une enveloppe budgétaire globale de près de 40 millions de dirhams, les travaux de réalisation de cet important complexe culturel avancent à hauteur de 75%. Cet édifice fait partie d’autres projets culturels (75 millions de dirhams) programmés dans le cadre de l’ambitieux plan de développement régional «Al Hoceima-Manarat Al Moutawassit », dont le coup d’envoi a été donné, en octobre 2015, par SM le Roi Mohammed VI.

S’étendant sur une superficie de près de 7.000 m2, cette infrastructure  sera dotée d’une capacité de près de 500 places, permettant ainsi de répondre aux ambitions d’une ville qui compte le plus grand nombre de troupes de théâtre, dont trois sont professionnelles. Il sera composé d’une grande salle de présentation des pièces de théâtre ainsi que d’autres installations culturelles et de bureaux administratifs.

Il comportera également un conservatoire de musique, qui sera constitué à son tour des classes de musique et des espaces de répétition ainsi que des ateliers artistiques destinés aux jeunes amateurs de la ville et ceux des communes avoisinantes. Parmi les autres principaux projets culturels prévus dans le cadre du plan Al Hoceima-Manarat Al Moutawassit, figure celui du centre culturel dans la commune d’Imzouren, située à une vingtaine de kilomètres de la perle de la Méditerranée. S’étendant sur une superficie de plus de 2.000m2, ce projet, dont les travaux sont en cours d’achèvement, a nécessité un investissement global de plus de 20 millions de dirhams. Il comporte, entre autres, une salle polyvalente, une bibliothèque, un conservatoire de musique et une galerie d’art contemporain.

D’un autre côté, la province d’Al Hoceima bénéficie, dans le cadre de Manarat Al Moutawassit, d’autres projets de préservation et de valorisation des monuments permettant de contribuer au développement culturel et touristique dans la région rifaine. La majeure partie de ce patrimoine historique continue d’être évoquée sur la page web du Centre régional du tourisme (CRT) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et des guides touristiques pour faire la promotion de la destination du Nord en général et de la perle de la Méditerranée en particulier. D’un investissement de 32 millions de dirhams, cette opération globale de mise en valeur des monuments historiques a profité, entre autres, à la célèbre Kasbah de Snada. Remontant à l’époque sâadienne, cet important site historique, qui trône parmi d’autres monuments dans le parc national d’Al Hoceima, a été restauré, dans un premier temps, et plus précisément au 17ème siècle, par le Sultan alaouite Moulay Ismaïl. Il s’agit également de la réhabilitation et de la valorisation de la forteresse Senhaja et de la cité médiévale d’Al Mazamma, ainsi que le monument historique et naturel Baddis.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *