970x250

Le Marrakech du Rire attendu sur des charbons ardents

Le Marrakech du Rire attendu  sur des charbons ardents

Du 15 au 18 juin, dates à retenir

Comédiens et public sont impatients de renouer avec le festival Marrakech du Rire. Celui-ci se tiendra du 15 au 18 juin. Un sentiment exprimé en premier lieu par la star Jamel Debbouze, qui en est le fondateur. «Je n’ai pas besoin de vous dire combien on est heureux de retrouver le public de Marrakech, le palais Badii, ce lieu mythique et cette ambiance unique de ouf ! Je n’ai pas besoin de vous dire combien ça nous avait tous manqué, les artistes, le public, les techniciens, la production. Tous se font une joie immense de revenir à Marrakech pour rire à gorge déployée, et vivre de belles et fortes sensations», révèle-t-il.

Dans les détails, le grand gala d’ouverture sera marqué, le premier jour de l’événement, par la participation de Taliss, entouré de la troupe Humouraji qui, à son tour, réunit un panel d’artistes-comédiens talentueux, de têtes d’affiche et de jeunes talents prêts à donner le meilleur d’eux-mêmes pour satisfaire un public présent, à l’écoute et en quête de nouveautés. Ce spectacle en langue arabe sera animé par Rachid Rafik, Said & Wadie, Ayoub Idri, Fadoua Taleb, Driss & Mehdi, Yassine Ghelfane, Brahim Kabbaj, Adnane El Azaar, Mounaim Seffouri et Ahmed El Younami. Le lendemain, place à Marrakech Comedy Club. Ce sont de grands humoristes et nouveaux talents qui, tel que le met en avant le fondateur, se passeront le micro pour «offrir au public le meilleur du stand-up francophone, dans le plus beau Comedy Club du monde !». Autour de Waly Dia, maître de cérémonie, le public rira bien avec Booder, Redouane Harjane, Nash, Jalil Tijani, Marine Ella, Rey Mendes, Ilyes Djadel. Mieux encore, la soirée s’achèvera au son du rap de El Grande Toto. Par la suite, ils laisseront libre cours au grand gala du MDR, les 17 et 18 juin. Autour de Jamel Debbouze, de nombreux invités prestigieux issus du monde artistique participent, tel qu’il le qualifie, à un spectacle «exceptionnel et inédit».

Le public retrouvera ainsi Ahmed Sylla, Camille Lellouche, Caroline Vigneaux, Elie Semoun, Fatsah Bouyahmed, Kev Adams, Jarry, Jeff Panacloc, Maxime Gasteuil, Michaël Youn, Nawell Madanai, Paul Mirabel et Wahid Bouzidi entre autres sans oublier Dj Abdel. Entre-temps, un film d’animation, «Buzz l’éclair», sera projeté le 17 juin au Colisée. Le 18 juin, un autre grand gala est prévu. Et ce n’est pas tout. Une exposition photo de Laïd Liazid se tiendra, jusqu’au 31 juillet à l’auditorium Meydene, pour raconter le parcours du festival.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.