Le projet vient d’être achevé / Maram : 8 artistes marocains et migrants formés en 5 sessions sur une année

Le projet vient d’être achevé / Maram : 8 artistes marocains et migrants formés en 5 sessions sur une année

Le projet Maram (Mobilising Access to Rights for Artists in Morocco) arrive à terme.

Initié par «Arts and Humanities Research Council» (AHRC du Royaume-Uni), les universités d’Edinburgh, Keele et Manchester (Royaume-Uni) en partenariat avec l’association The Minority Globe au Maroc avec le soutien du «Global Challenges Research Fund» (GCRF), ce programme a, pendant une année, accompagné et formé des artistes marocains et migrants. L’objectif étant, selon l’ensemble des organisateurs, de «renforcer la connaissance de leurs droits, leur proposant une formation professionnelle et leur offrant un espace de travail et de collaborations artistiques». Ce sont ainsi huit artistes du Maroc, du Congo, de Guinée, du Cameroun qui ont finalisé leur participation à Maram. Lors de cette année, ils ont également travaillé avec «différents médiums artistiques en apportant une contribution créative collective».

En détail, ils ont bénéficié de cinq sessions de formation sur la méthodologie d’élaboration d’un projet culturel, la gestion financière et budgétaire, la communication et les relations avec les publics, le droit du travail et les lois concernant les artistes et les migrants, la culture des droits humains.
Parallèlement à ces modules de formation, les artistes étaient, selon la même source, en «résidence artistique pour la production d’œuvres sous le thème de la liberté d’expression». Dans ce sens, ils étaient invités à travailler ensemble, à intervenir sur les œuvres des uns et des autres pour en faire un travail collectif.

Cela étant, Maram a été couronné par l’exposition virtuelle «Step free» (Pas libres) regroupant les créations des huit artistes de ce projet. «L’exposition est consultable en ligne», rappellent les initiateurs. Selon la même source, cette exposition est dotée d’un catalogue avec plus d’informations sur les artistes et leurs œuvres. Et ce n’est pas tout. Maram est également couronné par la production du «guide de l’artiste au Maroc, offrant une meilleure connaissance des droits des artistes et de leurs libertés (liberté de création, d’expression, de circulation, d’installation, le statut de l’artiste, les droits d’auteur et les droits voisins)». Aussi, un forum en ligne a, au cours de l’année du programme, été organisé autour de la liberté d’expression et de création dans un contexte de migration.
La conférence étant toujours disponible sur la page du projet. En outre, le documentaire «Step free» retraçant la mise en œuvre du projet, la démarche et la vision des huit artistes sur des questions liées à la liberté d’expression et de création au Maroc, a été produit au cours du projet.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *