970x250

Le Zajal marocain à l’honneur à la Maison de la Poésie à Marrakech

Le Zajal marocain à l’honneur à la Maison de la Poésie à Marrakech

La Maison de la Poésie (Dar Chiir) de Marrakech a abrité, récemment, une soirée culturelle dédiée au Zajal (poésie dialectale), avec la participation d’un parterre de poètes et poétesses marocains représentant différentes sensibilités, expériences artistiques et générations.

Cette soirée a été agrémentée par la participation de trois icônes de ce genre artistique authentique et ancestral utilisant exclusivement l’arabe dialectal à savoir : Abdeslam Baalioui, Zineb Oulidi et Said Al Amine, occasion de donner lecture à des poèmes tirés de leurs plus beaux recueils, accompagnés par le luthiste talentueux, Mahmoud Al Omani. Cet événement culturel et artistique visait à fêter la diversité culturelle qui caractérise le Royaume, de même qu’il traduit l’ouverture de la Maison de la Poésie sur tous les genres de l’écriture poétique et artistique moderne au Maroc, a souligné le directeur de cette structure culturelle, Abdelhak Mifrani, à l’ouverture de cette soirée.

Le poète Said Al Amine a ainsi, gratifié l’assistance par un long poème abordant les paradoxes de la vie et du temps en recourant à la thématique de l’eau et ses diverses symboliques dans la tradition populaire. De son côté, la poétesse et artiste plasticienne, Zineb Oulidi, auteure du recueil «Noun nesswa» (2017), a donné lecture à des poèmes du Zajal inspirés du patrimoine marocain, notamment l’art de l’Aita et celui ghiwani.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.