Les avantages du tournage au Maroc exposés à Cannes

Les avantages du tournage au Maroc exposés à Cannes

"Babel" du réalisateur Alejandro Gonzalez, "la guerre selon Charlie Wilson", de Mike Nichols, ou encore "La vengeance dans la peau", de Paul Greengrass, ainsi que des séries comme "homeland" ou "Covert Affairs". Des films et séries mondiales à succès tournés au Maroc parmi tant d’autres que les visiteurs du Pavillon Maroc au festival de Cannes ne soupçonnaient même pas. C’est ce qu’a souligné "Cannes Market News", le quotidien officiel du marché du film de Cannes, dans un focus consacré au pavillon du Maroc érigé au festival de Cannes.
 
Ce quotidien ne manque pas de présenter les atouts qui font du Maroc une destination de choix pour les réalisateurs de productions internationales.
Il est question de la stabilité, les paysages naturels qui renvoient à des scènes décrites dans la Bible et le professionnalisme des équipes marocaines formées aussi bien sur le tas grâce à la succession des productions sur lesquelles elles ont travaillé que dans les écoles spécialisées marocaines.
Le magazine note également que le Maroc leur accorde différentes facilités financières et fiscales et met en oeuvre diverses initiatives tendant à promouvoir la production cinématographique.

Selon cette publication, les studios de la région de Ouarzazate souvent qualifiées de "scène de tournage à ciel ouvert" et la ville de Casablanca constituent des décors permanents de tournage.

Outre la promotion du Maroc comme site de tournage des productions cinématographiques, le CCM s'attèle également à mettre en relief le 7è art marocain qui compte à son actif une production annuelle de 25 films et 100 courts-métrages, note la publication.

Le magazine ajoute que plusieurs films marocains seront projetés lors de cette édition du festival qui se tient du 14 au 25 mai. Une mention particulière a été fait au  Sotto Voce de Kamal Kamal, qui relate l'histoire de Moussa, un passeur marocain chargé de faire passer des groupes de clandestins, à travers des montagnes algériennes, vers le Maroc, le long d'une route semée de mines.

Le Marché du Film, un événement du Festival de Cannes, programme cette année, plus de 10.500 participants et 1500 projections.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *