Les Etats-Unis soutiennent le Maroc

Les Etats-Unis soutiennent le Maroc

Le concours 2021 de «Ambassadors Fund for Cultural Preservation (AFCP)» est lancé

Entre le Maroc et les Etats-Unis, les liens ne cessent de se renforcer. La coopération entre les deux pays couvre tous les domaines y compris la culture et la préservation du patrimoine. Ainsi, le Centre du Patrimoine Culturel du Bureau de l’Éducation et des Affaires Culturelles du Département d’État et l’Ambassade des États-Unis au Maroc viennent de lancer la compétition (2021) du programme «Ambassadors Fund for Cultural Preservation (AFCP)» (le Fonds des Ambassadeurs pour la préservation culturelle). Au niveau du Maroc, ce fonds porte appui à plusieurs projets visant la préservation du patrimoine culturel. Il s’agit d’un appui technique pour la restauration de bâtiments historiques, l’évaluation et la conservation de manuscrits rares et de collections de musée, la protection de sites archéologiques importants et la documentation de techniques d’arts et métiers traditionnels en voie de disparation et propres à l’héritage culturel marocain. « Depuis sa création, le Fonds des Ambassadeurs a soutenu plus de 550 projets de préservation du patrimoine culturel dans une centaine de pays, totalisant plus de 20 millions de dollars », explique l’Ambassade des Etats-Unis au Maroc ajoutant qu’il a pour objectif la protection de site culturels, d’objets culturels et de formes d’expressions traditionnelles culturelles dans plus de 100 pays à travers le monde.

Les organismes qui peuvent participer

Ce concours ouvert est destiné à toutes organisations non gouvernementales au Maroc, aux musées, au Ministère de la Culture, ou institutions similaires, non-commerciales, aux organisations «qui peuvent démontrer qu’elles ont l’expérience requise et les moyens de gérer des projets de préservation d’héritage culturel», relève la même source. Les institutions concernées doivent consulter la section des affaires publiques de l’ambassade des États-Unis pour obtenir des détails et des conseils sur le programme de subventions AFCP 2021( [email protected]). Ils auront jusqu’au 13 novembre pour soumettre leur dossier (en anglais).

Contenu du programme

L’AFCP apporte son appui aux projets de préservation de sites archéologiques, d’immeubles historiques et des monuments, des collections des musées, et des formes d’expression culturel traditionnel, à l’exemple des langues autochtones et des métiers. Plus concrètement, les projets englobent : l’Anastylose (remontage d’un site à partir de ses pièces d’origine), la Conservation (traitement des dégâts ou de la détérioration d’un objet ou d’un site), la Consolidation (attachement ou rattachement d’éléments d’un objet ou d’un site), la documentation (enregistrement au format analogique ou numérique de l’état et des principales caractéristiques d’un objet, un site ou une tradition), l’Inventaire (liste d’objets, de sites ou de traditions par emplacement, caractéristique, âge ou autre caractéristique ou état unificateur), la Conservation préventive (traitement des conditions qui menacent ou endommagent un site, un objet, une collection ou une tradition), la restauration (remplacement des éléments manquants pour recréer l’apparence originale d’un objet ou d’un site, généralement appropriée uniquement aux beaux-arts, aux arts décoratifs et aux bâtiments historiques), ou encore la stabilisation (réduction de la perturbation physique d’un objet ou d’un site). L’Ambassade des Etats-Unis au Maroc tient à préciser que le Programme AFCP n’accordera pas de subventions à des particuliers, des entités commerciales, ou à des ambassades ou à des anciens bénéficiaires des années précédentes qui n’ont pas atteint les objectifs ou les exigences de déclaration des subventions antérieures.

Financement

Partie intégrante de ce programme, le financement se fera sous forme de subvention. De ce fait, le montant le moins élevé par projet sera de 10.000 dollars et le plafond le plus élevé sera de 500.000 dollars par projet. Par contre, il ne soutiendra pas les activités ou les coûts liés par exemple à la préservation ou l’achat d’objets culturels, collections ou propriété appartenant à des particuliers ou à but commercial, à la relocalisation de sites culturels d’un lieu physique à un autre ou encore le déplacement d’objets culturels ou d’éléments de sites culturels du pays pour une raison quelconque.

Projets réalisés

Le Programme AFCP dispose de plusieurs projets réalisés à son actif. Il s’agit par exemple de : la Restauration du Torres Akalla à Al Hoceima, la Préservation des Archives de la Cinémathèque de Tanger, la documentation des traditions musicales ancestrales de la Vallée du Drâa, la restauration du rempart ouest du site archéologique de Ksar Seghir, la restauration des monuments du 17e et du 18e siècle de la Kasbah de Mehdiya près de Kénitra. On compte également la restauration de cimetières du 18e siècle à Essaouira, la restauration des greniers collectifs dans les montagnes de l’Anti-Atlas dans la Province de Tata, la préservation d’un Hammam du 11ème siècle à Aghmat près de Marrakech et la restauration de deux places centrales et fontaines de la médina de Tanger.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *