L’exposition «De voix et de pierre» fait escale à Casablanca

L’exposition «De voix et de pierre» fait escale à Casablanca

Pour fêter plus de 200 ans d’amitié entre les États-Unis et le Maroc

Il n’y a pas mieux que l’art et la culture pour célébrer l’amitié entre deux peuples. Cette année marque le 200ème anniversaire de la légion américaine à Tanger et plus de deux siècles d’amitié entre le Maroc et les États-Unis. A cette occasion l’exposition «Of Voice and Stone» (De voix et de pierre) fait escale à la Fondation Abderrahman Slaoui, après la ville de Rabat avant de prendre place en 2022 au siège du Département d’État américain à Washington D.C. Du 26 octobre au 30 janvier 2022, les visiteurs pourront découvrir à la Fondation Abderrahman Slaoui cette exposition qui regorge d’objets historiques traduisant la profondeur des relations bilatérales entre les deux pays. On y trouve également des pièces précieuses appartenant à des figures légendaires de la culture américaine. Des bottes de Jimmi Hendrix à la robe de Lady Gaga, en passant par la médaille olympique de Nawal El Moutawakel et l’IKE Jacket du bureau US des services stratégiques, cette exposition est un voyage dans le temps. Elle abrite également une expérience immersive au coeur du film emblématique «Casablanca ». «Notre histoire commune et la profonde coopération au niveau institutionnel sont bien connues des Marocains et des Américains.

Mais cette exposition fait quelque chose de différent. Elle raconte l’histoire des relations interpersonnelles. L’histoire des Marocains et des Américains ordinaires qui ont bâti ensemble des relations extraordinaires», indique Lawrence Randolph, chargé d’affaires américain, lors de l’inauguration de cette exposition le 22 octobre 2021 à Casablanca. Il a souligné que le choix de Casablanca vient du fait que la métropole a joué un rôle central dans les relations communes entre les deux pays, évoquant à cet égard la conférence d’Anfa et le débarquement des alliés dans la ville lors de l’opération «Torch» durant la Deuxième Guerre mondiale il y a 80 ans. Le chargé d’affaires américain a aussi mis l’accent sur l’entente et la coexistence religieuse au Maroc et le courage de feu SM Mohammed V dans la protection des Marocains de confession juive lors de la Deuxième Guerre mondiale, saluant hautement la sage conduite de SM le Roi Mohammed VI qui, à l’instar de ses glorieux ancêtres, continue à oeuvrer pour renforcer davantage les relations entre les deux pays.

Il a invité les Casablancais à venir nombreux pour visiter cette exposition, annonçant que le Centre américain a fait appel à un artiste muraliste américain pour réaliser une peinture murale rendant hommage aux 200 ans d’amitié entre le Maroc et les États-Unis qui sera dévoilée à la fin de ce mois au quartier CIL. De son côté, Nabila Rmili, présidente du Conseil de la commune de Casablanca, a mis en avant l’excellence des relations historiques entre le Maroc et les États-Unis rappelant que la légation américaine de Tanger est la première mission diplomatique américaine au monde.

Pour elle, cette exposition est l’opportunité de renforcer davantage les relations culturelles entre les deux pays et de mettre en avant l’héritage culturel profond et riche du Royaume, notant que parmi les illustrations éloquentes de l’excellence des relations entre les deux pays figurent l’accord de libre-échange entre le Maroc et les États-Unis, le dialogue stratégique Maroc-US et la place du Royaume comme allié majeur des États-Unis hors OTAN. Notons qu’au cours de l’année 2021, la mission diplomatique américaine a célébré l’amitié entre les deux peuples à travers des évènements virtuels et présentiels

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *