Culture

L’IF de Marrakech fête la musique

De la chanson française au concert classique, des percussions aux chants cubains, des Mouachahates aux chants de la Renaissance…Tout un répertoire varié de sons et de rythmes qui comblera tous les publics. Malek, Fayçal et Jauk ouvriront les festivités, le jeudi 3 juin à 20h30 . Malek revient avec un nouvel album baptisé  » … et demain m’attendra « , trois ans après  » Et retrouver la paix  » dont le titre  » Tanger  » fut un succès populaire.
Ceux qui le connaissent à travers ses anciennes chansons verront en sa nouvelle oeuvre une inspiration plus acoustique, plus directe, plus simple avec moins d’orchestration. Soft rock, balade et arrangement sur fond de derbouka, Malek revisite « Unplugged », ses 20 ans de carrière et les huit albums qui la jalonnent.
Le Samedi 12 juin à 20h30, Rita Saher donnera un récital de piano. Jeune artiste marocaine, Rita Saher, lauréate de nombreux prix nationaux et internationaux, est l’une des rares pianistes marocaines à être appréciée hors des frontières du Maroc. Le vendredi 18 juin et le vendredi 25 juin à 21h, les Marrakchis pourront écouter les deux chorales de l’Institut français de Marrakech, la chorale polyphonique de Marie et les amis des Mouachahates. Le mardi 22 juin à 19h de la percussion avec l’association Toucouleurs. Un orchestre de quinze «énervés de la baguette» de l’école de percussions déambulera dans la ville de Marrakech dans une frénésie rythmique, développant la batucada vers une expression des rythmes du monde.
Le mercredi 30 juin à 21h, pour finir en apothéose, deux grandes dames de la musique cubaine, Floricelda et Candida Faez, accompagnées de16 musiciens, chanteront « la trova », musique regroupant plusieurs genres musicaux du répertoire cubain.

Articles similaires

Culture

Cinéma : Daaaaaalí, aïaïaïaïaïaïaïe !

Il fallait bien cinq grands noms pour tenter de cerner cette figure...

Culture

Festival international du court-métrage de Tyr Le film marocain «la vérité» en lice

Le film marocain «La vérité» est en lice pour la compétition officielle...

Culture

Elle supervise le programme «Le Droit par l’Art»: L’artiste Nawal Sekkat met au service des universités son expertise artistique

Dans le cadre du Plan d’accélération de la transformation de l’écosystème de...

Culture

Une œuvre initiée par Amal Ayouch et Sanae Assif: «Rêve sans frontières» à Rabat : Regards croisés sur l’œuvre de Fatema Mernissi

La Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger abrite le...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux