L’Institut français de Tanger s’ouvre à ses partenaires

L’Institut français de Tanger s’ouvre  à ses partenaires

Des actions et projets visant à contribuer au rayonnement de la vie culturelle

L’implication des acteurs culturels se renforce dans différentes actions et de grands événements culturels et touristiques organisés dans la ville du détroit. C’est dans ce contexte que l’Institut français de Tanger vient d’organiser une rencontre avec ses principaux partenaires culturels à la Galerie Delacroix. Cet événement marqué par la présence de Sylvain Berger, Consul général de France à Tanger par intérim, visait à échanger et discuter des sujets prioritaires et de trouver des moyens pour renforcer les partenariats et la coopération entre eux pour améliorer la vie culturelle dans la ville. Intervenant à cette occasion, Olivier Galan, directeur des Instituts français de Tanger et Tétouan, a souligné l’importance de la contribution et la forte implication des acteurs au rayonnement de la vie culturelle dans la ville. L’intervenant a ainsi fait part de l’engagement de l’Institut français et ses partenaires à travers leur soutien aux industries culturelles et créatives dans la région. Ce partenariat porte sur la création en interaction avec l’antenne de Tétouan d’un lab digital dans les locaux de l’Institut national des Beaux-Arts de Tétouan (INBA). Prévu d’être opérationnel en septembre 2021, ce projet s’alliera à celui de Tanger dans plusieurs activités dans le domaine des arts numériques.
Parmi les autres projets évoqués lors de cette soirée, la mise en place du plan médiathèque 2022 visant à conforter par l’Institut français son offre numérique et renforcer l’attractivité de ses espaces culturels pour en faire des lieux de rencontres et d’échanges dans la région. Il est prévu ainsi l’aménagement d’un troisième lieu orienté vers des publics cibles, en l’occurrence les étudiants et les apprenants.


Dans le domaine du 7ème art, l’Institut français prévoit la programmation d’une sélection de films au profit des jeunes publics au titre de cette nouvelle saison. La projection de ces films sera suivie des rencontres avec des auteurs, acteurs et critiques permettant d’initier les jeunes au monde de l’image. L’Institut français s’engage à mieux se positionner dans ce domaine, et ce à travers le renforcement des liens de partenariat avec la Cinémathèque de Tanger et différentes manifestations cinématographiques, dont le Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan.
L’Institut français de Tanger veut renforcer le positionnement de la Galerie Delacroix en tant que vitrine d’arts plastiques, d’arts urbains et d’arts numériques. Comme chaque année, il se prépare encore pour cette saison culturelle une série d’expositions en programmant entre 5 à 7 au profit des jeunes artistes. L’Institut français de Tanger prévoit de mettre en avant le spectacle vivant à travers l’organisation des événements (résidences, workshops, …), visant la promotion de cet art dans la région.
Il s’engage à multiplier les actions culturelles et artistiques au profit des jeunes publics à travers des partenariats avec des acteurs tangérois. Il veut faire des événements «temps forts» une référence dans ce sens.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *