«L’Homme désœuvré» De Yusuf Atilgan

«L’Homme désœuvré»  De Yusuf Atilgan

La Turquie prise d’un autre point de vue. Nous sommes face à un personnage atypique. Un homme qui se promène. Un homme amoureux, mais un peu gauche et désillusionné, on est loin des idéaux tels que la Turquie sous Kamel Ataturk voulait bien nous les donner.

Cet homme qui ne croit presque plus en rien se balade sur les rives du Bosphore, arpente les belles ruelles d’Istanbul, sans but fixe, mais juste pour marcher, penser, passer du temps. Au fil des rencontres, il aime des femmes qui finissent par s’en aller. Il ne s’attache à rien, ou presque. C’est un peu le personnage de Camus dans «L’Etranger», un type insaisissable, curieux, absurde et très fuyant. Pour ce roman paru, en 1959 à Istanbul, c’est une nouvelle lecture qui est faite d’une Turquie qui se cherche.
Une Turquie aux prises avec la tradition et la modernité.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *