Mahi Binebine, lauréat du Prix Méditerranée 2020

Mahi Binebine, lauréat du Prix Méditerranée 2020

L’écrivain et artiste-peintre marocain Mahi Binebine est le lauréat du Prix Méditerranée 2020 pour son dernier roman «Rue du pardon» paru aux éditions Stock, ont annoncé lundi les organisateurs.

Mahi Binebine était en lice pour le 35ème prix Méditerranée aux côtés de Sylvain Coher avec son roman «Vaincre à Rome», paru aux éditions «Actes Sud», et Yasmine Khlat avec son roman «Egypte 51» paru aux éditions Elyzad. Le prix sera remis à l’auteur le 3 octobre au cours d’une grande cérémonie à Perpignan, ont précisé les organisateurs.
En plus du prix principal décerné à Mahi Binebine, le prix Méditerranée «étranger» est revenu à l’écrivain italien Giosuè Calaciura pour son roman Borgo Vecchio.

Roman vif, sensuel, chaleureux et pétri d’humanité, Rue du pardon, paru l’an dernier, est une ode au féminisme des Marocaines à travers le portrait de Hayat, enfant mal-aimée d’un quartier pauvre de Marrakech, qui découvrira les chemins de la liberté par la danse et le chant des “chikhates”, ces femmes souvent victimes de préjugés à cause de leurs mœurs libres.
Le roman de Giosuè Calaciura, paru aux éditions Noir sur Blanc/Notabilia, traduit de l’italien par Lise Chapuis, finaliste du dernier prix Femina, raconte le destin de deux enfants de «Borgo Vecchio», un quartier pauvre d’une ville qui ressemble à Palerme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *