Mahmoud El Idrissi a succombé à la Covid-19: Le chanteur de «Saâ Saida» n’est plus

Mahmoud El Idrissi a succombé à la Covid-19: Le chanteur de «Saâ Saida» n’est plus

Le corona s’empare des artistes. Cette fois-ci, c’est la star marocaine, Mahmoud El Idrissi, qui a succombé, jeudi à Casablanca, à ce virus après avoir été admis en réanimation pour insuffisance respiratoire.

En début de semaine, le chanteur, âgé de 72 ans, également diabétique, a été testé positif à la Covid-19. Hélas, la volonté divine était plus forte que l’artiste. Et c’est Haj Younès qui en a fait l’annonce sur sa page Facebook.

De son vivant, le défunt, né à Rabat, avait un répertoire à succès et était fort apprécié de plusieurs générations. Avant de se lancer en musique et chant, le défunt, qui a fait ses études à Salé, a également fréquenté les planches. Le regretté était également connu pour l’interprétation de «Mouachahates». Artiste à la longue carrière, il a laissé des œuvres célèbres comme «Ichi ya bladi ichi» (Que vive mon pays), «Mohal Yansak Albal» (Difficile de t’oublier) et «Saâ Saida» (Heure joyeuse), un single très chanté dans plusieurs occasions. Aujourd’hui, la scène artistique est endeuillée par la disparition de cet éminent artiste.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *