Maison de la poésie de Tétouan : Une soirée littéraire sous le signe «Jardins de la poésie»

Maison de la poésie de Tétouan :  Une soirée littéraire sous le signe  «Jardins de la poésie»

La Maison de la poésie de Tétouan a organisé, récemment, une soirée littéraire à distance sous le signe «Jardins de la poésie», avec la participation de poètes de Tétouan et de Marrakech.

Cette soirée, tenue au niveau du jardin de l’Ecole des arts et métiers de Tétouan et des jardins de Marrakech, a connu la participation notamment des poètes Abdellatif Lourari, Al Mouatamid El Kharraz et Yassine Adnan. Le directeur de la Maison de la poésie de Tétouan, Mokhlis Saghir a mis en avant, à cette occasion, le symbole du jardin, lieu à partir duquel émane la poésie mais également la connaissance, expliquant que le mot académie, du latin «Acamedia», signifie «le jardin», lieu où Platon enseignait ses disciples, en dehors des murs d’Athènes. La poésie marocaine andalouse a également un lien étroit avec cet espace, a-t-il relevé, donnant comme exemple les poèmes andalous sur les jardins ainsi que «la poésie de la nature» au Maroc, connue à Tétouan avec Mokhtar Soussi et Ibrahim Al Ilghi.

Pour sa part, M. Adnan a estimé que se tourner vers la poésie en ces temps de pandémie est une forme de «résistance» face au virus, et une victoire de la vie et de son côté poétique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *