Accueil Culture Majid Bekkas dévoile son clip «Sahara Tnadi»
Culture

Majid Bekkas dévoile son clip «Sahara Tnadi»

Il prépare également deux concerts à la Cité Internationale de Paris

Musique: «Le bluesman du Maroc», Majid Bekkas, marque son retour avec un nouveau clip intitulé «Sahara Tnadi». Il vient d’être dévoilé sur sa chaîne YouTube.

Le célèbre musicien et maître gnaoui Majid Bekkas fait son come-back. Il vient de dévoiler le nouveau clip de sa chanson intitulée «Sahara Tnadi» sur sa chaîne YouTube. Tourné en plein Sahara, ce tube est un mélange de sonorités et d’instruments à vent, notamment Gembri, guitare, ribab, flûte bansuri et percussions. «Ce titre fait partie des morceaux enregistrés dans l’album «Joudour» (Racines), sorti fin 2022 avec le label belge Igloo pour célébrer les 20 ans d’African Gnaoua Blues», explique l’artiste sur sa chaîne YouTube. Et d’ajouter : «Je remercie toute l’équipe du tournage, à l’instar du réalisateur Rachid Kacimi, Nouredine Bougrab, directeur du festival Nomades, et à tous les musiciens pour leur participation et leur énergie positive».

Pour réaliser ce titre, Majid Bekkas a collaboré avec plusieurs musiciens, notamment Bouhssine Foulane (ribab) et Manuel Hermia (bansuri). Connu par ses nombreuses collaborations avec les différents grands jazzmen, Majid Bekkas se produira aux côtés de grands invités de marque au Festival «Sons d’hiver» organisé au Théâtre de la Cité Internationale de Paris. En effet, le premier concert prévu le 28 janvier sera avec Emile Parisien, Hamid Drake Aly Keita et les Gnaoua de Bruxelles alors que le 2ème prévu le 2 février sera avec le pianiste légendaire Joachim Kuhn et le grand batteur Ramon Lopez.
Pour rappel, Majid Bekkas a entamé récemment une tournée américaine durant laquelle il a présenté son nouvel album «Joudour». Réalisé pendant le confinement, cet album donne notamment à découvrir de puissants instruments africains comme le guembri, la guitare, le bouzouki, ou encore la kalimba, un instrument africain. Le musicien a également fêté à cette occasion les 20 ans de la sortie de son 1er album «African Gnaoua Blues». Un album anniversaire qui puise ses racines en Afrique, source du blues, du jazz et du funk. Multi-instrumentiste, compositeur et ex-professeur de guitare classique, Bekkas est considéré comme l’un des plus célèbres musiciens gnaoua.

Il est l’un des ambassadeurs de cette expression musicale. Nominé au «Django d’Or» en 2004 pour son album «Mogador», le magicien des rencontres possède actuellement un riche palmarès d’enregistrements musicaux réalisés en Europe en compagnie de musiciens virtuoses tels Archie Shepp, Joachim Kuhn, ou Louis Sclavis. C’est avec son titre «Daymallah» qu’il représente le Maroc dans la compilation du CD «Déserts Blues 2».

Il a remporté le prix «Alfarabi de musique antique en décembre 2011, consécration donnée par le Conseil national de la musique qui dépend de l’Unesco. Il a reçu en 2012 la médaille d’argent de l’Académie des arts, sciences et lettres à Paris, et en 2015 le Prix de l’Académie Charles Cros. Bekkas a sorti en 2020 l’album «Magic spirit quartet» et en 2022 «Joudour» avec le label belge «Igloo».

Brève biographie de Majid Bekkas

Parcours : Multi-instrumentiste, chanteur et compositeur, Majid Bekkas est né à Salé. Il a appris le oud au Conservatoire national de musique et de danse de Rabat. Il a par ailleurs appris le gnawa avec son maître Ba Houmane. Il a la capacité de faire sonner d’autres instruments avec brio, comme l’oud, la kalimba, la guitare. Il apprend aussi le blues et la musique soul et débute à la guitare en 1979. Il transporte ainsi les mélomanes dans le carrefour de la fusion de la musique traditionnelle gnaouie et le blues afro-américain

Articles similaires

Brahim Alaoui au Comptoir des Mines de Marrakech

Vernissage : L’artiste-peintre marocain Brahim Alaoui exposera dès le 10 février ses...

Le 21ème FICAM expose Sofia El Khyari

Exposition : Le 21ème Festival international de cinéma d’animation (FICAM) continue à...

Mondialito : Plus d’un million de vues pour «Welcome to Morocco»

Classé numéro 1 des tendances au Maroc

Adieu Mohamed El Ghaoui, l’ARTISTE généreux

Considéré comme l’un des pionniers de la chanson marocaine, Mohamed El Ghaoui...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus